×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Lafarge bétonne la SNI

Par L'Economiste | Edition N°:2496 Le 30/03/2007 | Partager

. Le cimentier contribue à 93% dans le résultat du holding. Réorganisation du portefeuille de participationsBON cru des indicateurs financiers du groupe SNI. La filiale et actionnaire de référence du groupe ONA a clôturé l’année dernière avec un chiffre d’affaires de 2,4 milliards de DH, en hausse de 26% par rapport à 2005. Son résultat d’exploitation a progressé dans des proportions plus importantes. Il a atteint 732 millions de DH (+27%). A cette somme s’ajoute le résultat des filiales mises en équivalence qui ressort à 406 millions de DH (+23%). Quant au résultat net part de groupe (RNPG), il a augmenté de 23% à 619 millions de DH, en hausse de 23% après ajustement des performances 2005. La contribution de Lafarge Maroc constitue l’essentiel du chiffre d’affaires consolidé de SNI. Elle s’est améliorée de 300 millions de DH pour s’établir à 1,9 milliard. La part de Longométal Afrique est ressortie à 395 millions de DH, soit près de 150 millions de DH de plus qu’en 2005. Le reste du chiffre d’affaires se répartit entre 65 millions de DH pour le holding SNI et 57 millions de DH pour Leader food. La composition du résultat d’exploitation obéit à la même logique que celle du chiffre d’affaires. Lafarge Maroc contribue à hauteur de 680 millions de DH dans la formation du résultat d’exploitation de la SNI. Le cimentier est aussi le premier contributeur au résultat net part de groupe du holding, avec un apport qui s’élève à 337 millions de DH. ONA arrive en deuxième position avec 270 millions de DH, soit deux fois et demie sa contribution en 2005 (119 millions de DH). Quant à NSI actionnaire de référence de Sonasid, il a drainé des bénéfices chiffrés à 106 millions de DH. Le groupe supporte en revanche, le résultat net négatif de Wana à hauteur de 87 millions de DH. Le nouvel opérateur télécom n’a pas encore bouclé sa phase d’investissement. SNI SA termine l’exercice 2006 avec une perte de 84 millions de DH. La cession des parts de Sonasid à son nouvel actionnaire majoritaire NSI a été l’événement marquant de l’année dernière au niveau du portefeuille stratégique de la SNI (cf. www.leconomiste.com). Le holding détient désormais 25% du capital de la nouvelle structure qui regroupe les actionnaires de référence du sidérurgiste (SNI, Arcelor Mittal, institutionnels marocains). Par ailleurs, SNI a renforcé sa participation dans son actionnaire de référence, le groupe ONA. Elle en détient désormais 33,54% contre 33,3% à fin 2005. Elle a aussi co-investi avec sa société mère pour le lancement de Wana où elle détient 49%. Parallèlement à ces acquisitions, le groupe a cédé 0,67% de Managem. Il a finalisé son désengagement de Berliet Maroc, en vendant les 10,4% qu’il détenait dans le capital de cette société à fin 2005. Les dividendes perçus au titre de 2006 ont baissé de 40,3% à 425 millions de DH tandis que les dividendes distribués ressortent à 305 millions de DH. Ces annonces ne semblent avoir aucun impact sur l’évolution du titre en Bourse. Son cours a cédé 2,86% à 2002 DH dans un volume de 32 millions de DH.N. Sq.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc