×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La tension monte en Israël

Par L'Economiste | Edition N°:1879 Le 20/10/2004 | Partager

. A une semaine du vote du Parlement sur le retrait de Gaza LA tension monte en Israël à une semaine du vote crucial au Parlement sur le plan de retrait de la bande de Gaza du Premier ministre israélien Ariel Sharon. Ce dernier reste tout de même inébranlable face à l’opposition des colons et de l’aile dure de son parti, le Likoud.Le débat doit s’ouvrir le lundi 25 octobre dans l’après-midi et pourrait se poursuivre le lendemain pour ne s’achever par un vote que dans la soirée, selon les médias israéliens.«Les mesures de sécurité vont être renforcées dans ce contexte. La garde sera renforcée et les entrées seront strictement limitées», a indiqué à l’AFP le bureau du porte-parole de la Knesset.Ces mesures sont prises pour empêcher des attaques éventuelles contre des ministres ou des députés, a rapporté de son côté la radio militaire.Le chef de l’opposition travailliste israélienne Shimon Peres, qui a promis à Sharon le soutien de l’ensemble de sa formation (21 sièges) lors du vote, a affirmé craindre un assassinat du Premier ministre dans le contexte du débat sur son plan de retrait, a rapporté hier 19 octobre le quotidien Maariv.Depuis l’adoption de son plan début juin par son cabinet, Sharon n’a plus de majorité à la Chambre.Toutefois, en vertu du jeu des alliances à la Knesset, le plan de retrait devrait rallier 67 députés contre 45 (dont 19 élus du Likoud) et 8 abstentions, selon un sondage publié récemment par le Maariv.Les 250.000 colons des territoires palestiniens qui ont juré d’y faire échec jouissent de la caution morale de nombreux rabbins, dont l’ancien grand rabbin d’Israël, Avraham Shapira. A noter que les prisons israéliennes ont reçu ordre de se tenir prêtes à accueillir des centaines de colons qui s’opposeraient à leur évacuation.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc