×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La station Mazagan, bientôt opérationnelle

    Par L'Economiste | Edition N°:2919 Le 12/12/2008 | Partager

    . Elle aura coûté plus de trois milliards de DH. Le groupe Kerzner commercialise la destination dans les salons internationaux. Déjà plus d’une trentaine de villas vendues Les travaux de construction de la station balnéaire Mazagan vont bon train. A telle enseigne que l’on parle d’une ouverture dans les semaines à venir. Les responsables du projet, très optimistes, en veulent pour preuve le démarrage des travaux de finition dans une centaine des 500 chambres de l’hôtel 5 étoiles prévu sur le site. Le centre de conférence est également totalement achevé alors que le taux d’avancement des travaux de construction du casino, du night-club et des 11 restaurants est à plus de 50%. En outre, le golf de 18 trous est déjà «planté». Il est l’unique parcours du Maroc à être gazonné par une variété appelée «Paspalum». Ce gazon a pour caractéristique d’être arrosé par de l’eau saumâtre, ce qui limite l’utilisation de l’eau potable. «Plus d’une quarantaine d’entreprises employant 2.300 ouvriers et utilisant 13 grues s’attellent au travail dans différents chantiers de la station», indique Patrick Sionneau, DG de Mazagan Resort. Le projet en réalisation dans sa première phase s’étend sur une superficie de 247 ha. Les investissements qui y sont engagés sont de l’ordre de 3,1 milliards de DH. Volet emploi, 1.300 personnes sont en cours de formation ou de recrutement pour être opérationnelles à l’ouverture de la station. Dans le détail, 60% des 500 chambres et suites ont vue sur mer. Les chambres standard ont une superficie de 43 m2 alors que celles des 30 suites varient entre 86 et 360 m2. Mazagan compte également 11 points de restauration. Un restaurant marocain de 210 couverts, un restaurant dédié au poisson et fruits de mer (190 couverts), le Méditerranéen avec sa terrasse de 360 couverts et celui dit de la cuisine internationale (300 couverts). Quant au Lobby Lounge Bar, il a une capacité d’environ 180 couverts, en plus du restaurant du casino (100 couverts) sans oublier celui du golf (club house) pour 160 personnes. Attenante à l’hôtel, une salle de conférence en style théâtre avec des espaces équipés high-tech s’étend sur près de 2.000 m2 et peut accueillir 1.200 personnes. Incontestablement, le casino d’El Jadida sera le plus grand du Maroc, indiquent les promoteurs du projet. Il s’étend sur 3.000 m2 avec des aménagements pour 50 tables de jeux, 450 machines à sous, en plus d’un espace-casino privé avec aussi d’autres tables et d’autres machines à sous. Le Sanctuary est le night-club de la station Mazagan. Il est prévu pour 1.000 personnes. Il est conçu par Raymond Visan, le créateur de Boudha-Bar. Il est similaire à celui d’Atlantis-Palm de Dubaï. Le centre de remise en forme, lui, compte plusieurs salles de gym, yoga, pilate, un salon de coiffure, manucure et pédicure, en plus de 11 cabines de massage dont une suite et deux doubles pour les couples et bien sûr un grand hammam. Concernant la composante résidentielle du projet, elle comprend 150 villas de haut standing avec piscines privées. Leurs superficies vont de 1.250 à 2.500 m2. Le groupe de Kerzner vient de proposer un premier lot de 67 villas à la vente. Les premiers acquéreurs sont majoritairement Marocains. Les autres sont des Suisses et des Français. Les prix varient entre 9 et 25 millions de DH.A l’intérieur de la station balnéaire, les voies principales la reliant à la route nationale sont déjà goudronnées. Et les plantations des multiples variétés d’arbres et d’arbustes locales et exotiques (140 variétés) ont déjà commencé. Sur les 247 ha, le taux d’occupation du sol est très faible, dit Patrick Sionneau. Les installations s’étendent sur 70.000 m2 en plus d’une superficie similaire pour les villas.

    Destination mondiale
    L’équipe de Mazagan a déjà entamé à l’international la promotion touristique de la destination. En ce moment même se tient l’un des plus prestigieux salons du tourisme de luxe à Cannes en France, ILTM (International Luxury Travel Market). Ce salon regroupe la crème des producteurs et distributeurs de voyages de luxe dans le monde, dit Daniel Penet, directeur marketing de Mazagan. Et Kerzner y est présent pour représenter ses marques, est-il indiqué. Pour faire connaître plus ce nouveau complexe touristique, le groupe Kerzner a planifié d’autres manifestations mondiales. La station Mazagan sera présentée dans des salons professionnels regroupant tour-opérateurs (production de voyages) et agents de voyages (distribution). Ce sera le cas d’ITB à Berlin en Allemagne en mars. C’est le premier salon européen par le nombre de visiteurs. A citer aussi Fitur en Espagne, BIT en Italie, WTM au Royaume-Uni ou encore Top Resa en France. L’objectif est d’entrer dans la programmation des tours-opérateurs leaders sur leur marché afin d’assurer un flot de visiteurs à la destination Mazagan. Le patrimoine de la région devrait connaître un regain d’intérêt grâce à ce coup de projecteur. Le classement de Mazagan au patrimoine mondial de l’Unesco sera une garantie supplémentaire pour les touristes qui souhaitent découvrir la culture vivante du Maroc, dit Penet. Pour accompagner ces ouvertures, des brochures de promotion destinées aux professionnels sont en cours de réalisation avec le soutien d’une agence de publicité marocaine. Le recrutement du personnel est également à l’ordre du jour avec les présélections organisées par l’Anapec d’El Jadida. Commerciaux nationaux et internationaux, spécialistes du marketing, webmaster, spécialistes de la réservation hôtelière sont des postes qui seront stratégiques pour la réussite de Mazagan Resort et qui seront pour la plupart recrutés et formés dans le Royaume.

    Nouvelle direction

    A court terme, le complexe touristique Mazagan participera au rayonnement du Maroc dans le monde en attirant une clientèle spécifique qui suit Kerzner dans ses réalisations. Mazagan Resort ne devrait pas les décevoir par la qualité du site retenu à 90 km au sud de Casablanca et donc à moins d’une heure de voiture de l’aéroport Mohammed V, est-il précisé. Les recrutements ont déjà commencé.A noter qu’à partir du 5 janvier, c’est la Française Marie-Béatrice Lallemand qui prendra le relais à la tête du Resort de Mazagan. L’actuel DG, Patrick Sionneau s’installera en France pour des raisons familiales.Mohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc