×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

La responsabilité sociale pour une meilleure intégration
Par Idir OUGHINDI

Par L'Economiste | Edition N°:2164 Le 05/12/2005 | Partager

Idir Oughindi est enseignant d’économie, il est également membre actif de l’Association Horizons pour les handicapés à Ouarzazate. Lui-même souffrant d’un handicap, il a tenu à partager son point de vue sur le dossier des handicapés au Maroc.«Droit des handicapés», notion que l’on n’évoque qu’annuellement avec cette journée du 3 décembre, journée internationale des handicapés. C’est quand même une occasion pour nous rappeler que les personnes en situation de handicap ont le droit à l’autonomie, à l’intégration et la participation à la vie de la communauté. En effet, malgré quelques progrès réalisés ces dernières années, de nombreuses personnes handicapées au Maroc doivent toujours se battre pour une égalité des chances et pour une pleine participation à la vie active. Des souhaits difficiles à réaliser à cause, entre autres, du faible niveau d’instruction de cette catégorie, des revenus faibles, des obstacles de l’environnement bâti, de l’exclusion sociale, des clichés et préjugés… la liste est longue.Ainsi, selon les résultats de l’enquête nationale sur le handicap, 55,2% des personnes en situation de handicap de plus de 15 ans, n’ont pas accès au marché du travail et 39,5% sont inaptes au travail pour des raisons médicales. Evoquer ces chiffres, c’est dire notre responsabilité à l’égard des personnes en situation de handicap. C’est rappeler que nous avons le devoir de permettre à ces personnes de participer à la vie sociale, de supprimer les obstacles à leur intégration et apprendre à l’opinion publique à devenir réceptive à leurs capacités ainsi qu’aux stratégies fondées sur l’égalité des chances.En effet, toujours selon l’enquête nationale, 61,1% des personnes en situation de handicap déclarent que les croyances et les représentations de leur handicap sont plutôt un obstacle à leur intégration. La responsabilité sociale doit œuvrer pour le rapprochement, le développement de la solidarité et le maintien de la dignité. Elle ne doit pas servir à culpabiliser ou marginaliser l’autre.La responsabilité sociale est la manifestation des responsabilités individuelles. Elle ne se concrétise pas par la promotion mais par la mise en place de services, d’institutions et de mécanismes collectifs (en matière de services sociaux, d’éducation, de santé notamment) accessibles à tous les citoyennes et citoyens sans distinction. Ce que nous entendons par responsabilité sociale, c’est le souci de chacun de veiller à ce que nos choix personnels ne soient pas uniquement favorables à nos propres aspirations mais qu’ils s’inscrivent également dans une perspective de bien commun. Nous croyons qu’une société qui se responsabilise socialement est une société où chacun trouve sa place et fait profiter les autres de sa contribution. Une société où les conflits sont moins nombreux et trouvent plus rapidement une issue satisfaisante et durable. Une société où la violence et les désordres laissent la place à la discussion. Une société où chacun a le réflexe de se demander: «Et si cette règle devait s’appliquer à moi me semblerait-elle juste?» Une société, enfin, où liberté, justice et responsabilité s’allient pour engendrer la solidarité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc