×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Entreprises

    La Regional Air Lines amorce la libéralisation

    Par L'Economiste | Edition N°:288 Le 10/07/1997 | Partager

    A en juger par la qualité et le nombre d'invités présents à son inauguration le 7 juillet, Regional Air Lines, première compagnie privée, qui se positionne sur la niche du transport régional, a presque franchi la première barrière à l'entrée sur le marché, celle de la notoriété.
    Reste à gagner les suffrages des voyageurs. Ce qui est une autre paire de manches.
    L'arrivée dans l'espace aérien de cette compagnie était attendue depuis l'été 1996. Cette fois-ci, c'est la bonne, puisqu'après avoir annoncé à plusieurs reprises l'imminence de son décollage, la petite compagnie va enfin exploiter son premier vol commercial le 14 juillet. Tout est fin prêt à Mohammed V où la compagnie a établi sa plate-forme d'où elle irriguera la province.
    Avec sa flotte composée de quatre avions (fabriqués par l'Américain Raytheon Aicraft) d'une capacité de dix-neuf passagers, le transporteur desservira les principales villes de la province et Malaga dans le Sud de la péninsule ibérique. Nombre d'observateurs affirment que l'arrivée de ce transporteur est l'amorce d'un vaste processus de libéralisation de l'espace aérien du pays. Ils mettent en avant le fait que la convention unissant la RAM à l'Etat et qui lui octroie le monopole de l'exploitation du transport régulier est toujours en vigueur, même si de fait, elle est dénoncée.
    Les dirigeants de la compagnie affirment proposer des prix 10% moins chers que ceux de la RAM. Quant à cette dernière, elle avait devancé l'arrivée de ce larron dans les joutes aériennes.

    Mais à la compagnie, il est précisé que le hub constitué à Nouasseur et la multiplication des fréquences sur la province n'ont rien à voir avec cette première brèche dans son monopole.
    Les promoteurs de la Regional Air lines ont investi au total 25 millions de Dollars dans le projet. A relever, dans la composition du capital de la compagnie, quelques grands noms de l'industrie et de la finance du pays: les groupes Othman Benjelloun, Holmarcom et la société de capital-risque Moussahama.
    Dotée d'un capital social de 40 millions de DH, Regional Air lines emploie 70 personnes, navigants techniques, commerciaux et employés administratifs compris. Regional Air Lines sera le représentant exclusif de son partenaire américain au Maroc. Les deux parties envisagent à terme de créer un centre de maintenance aéronautique.

    Abashi SHAMAMBA

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc