×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La RAM mise sur la destination Agadir

Par L'Economiste | Edition N°:2131 Le 17/10/2005 | Partager

. Plus de 160 millions de DH pour l’aménagement d’un hôtel sur le front de mer . D’une capacité de 320 chambres, l’établissement sera opérationnel avant l’été 2007Le chantier du projet hôtelier Palm Beach en arrêt depuis des années ne constituera plus une tâche noire sur le front de mer d’Agadir. Le groupe Royal Air Maroc qui a acquis le terrain et les constructions qui y sont réalisées pour le prix de 36 millions de DH, envisage d’achever le bâtiment pour en faire un club de vacances quatre étoiles. D’une capacité prévisionnelle de 320 chambres, l’établissement sera doté d’un spa de 1.500 mètres carrés, de restaurants, bars, boutiques, d’un night-club et d’une salle de conférences. Le tout nécessitera une enveloppe de plus de 160 millions de DH et devrait être achevé avant l’été 2007. A terme, l’hôtel générera 280 emplois. Une aubaine pour la ville d’Agadir. Pour Kamal Bensouda, DG de Atlas Hospitality, filiale de la RAM, en charge du pôle hôtelier, le projet est intéressant à plus d’un titre. La position du terrain, qui reste le dernier pieds dans l’eau non exploité dans la station balnéaire, est un des gros avantages. Kamal Bensouda souligne également la superficie des chambres. En raison de leur côté très spacieux, il sera possible d’offrir sur au moins 50% de la capacité des habitations dédiées aux séjours familiaux. “Ceci dans les normes des unités nouvelle génération comme celles au Mexique ou à Cuba. Ainsi, notre capacité totale peut atteindre 750 lits au total”, avance le DG d’Atlas Hospitality. Pour accompagner la mise sur le marché de cet établissement, qui portera à terme la capacité globale de la chaîne sur la destination à 1.450 lits, un travail est mené actuellement avec Atlas-blue pour le lancement de nouveaux vols intégrés. “Les nouvelles liaisons devraient être définies vers la fin de l’année”, précise Bensouda. Dans un souci d’équilibre commercial, outre les touristes russes, nouveau marché au grand potentiel à conquérir, les investisseurs ciblent également les marchés français et allemand pour remplir le nouvel établissement dont le projet constitue un signe de confiance de la compagnie nationale dans la croissance de la destination Agadir. A noter que la chaîne hôtelière se développe également en dehors de la capitale du Souss. L’objectif de ses dirigeants est de la positionner à court terme comme un leader sur le marché qui va générer sur les deux années à venir plus de 800 emplois directs. Pour supporter ce développement accéléré, l’augmentation du capital d’Atlas Hopitality est en cours. il passera de 110 millions de DH à 220 millions de DH. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc