×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La province de Boulemane se met à niveau

Par L'Economiste | Edition N°:2853 Le 04/09/2008 | Partager

. Logements sociaux, routes rurales, eau, électrification… . Un investissement de près de 284 millions de DH C’EST dans la province de Boulemane que les responsables d’Al Omrane-Fès ont lancé, dernièrement, leur plus grand projet de lutte contre l’habitat insalubre au niveau de la région. Il s’agit de la construction de plus de 5.000 logements à 140.000 DH l’unité. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme de la mise à niveau de la province, nécessitera 93,14 millions de DH, dont 30,18 millions financés par l’Etat. Il sera fin prêt en 2010. S’étalant sur une superficie de 52,54 ha, l’opération prévoit la construction de huit parcs immobiliers pour les communes de Missour, Imouzzer Marmoucha, Outate El Haj, et Fritissa. Outre le logement, Boulemane a également lancé un vaste programme de mise à niveau de son espace.

Accès aux services de base
L’enveloppe budgétaire consacrée à ce programme est de 283,59 millions de DH. Elle est financée par les ministères de l’Intérieur (102,93 millions), de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace (46,5 millions), les communes urbaines concernées (29 millions), l’Office national de l’eau potable (88,59 millions ) et l’ONE (16,47 millions). Au menu, figurent l’aménagement du tissu urbain et d’espaces verts, le renforcement des équipements communaux, des infrastructures routières, sportives et socioculturelles, la réhabilitation du réseau électrique et de l’éclairage public, et l’accès aux services de base. Appuyées par les différents départements et ministères, les autorités de la province se penchent également sur l’aménagement de voiries et l’amélioration de la qualité de vie des populations. Leur plan de développement 2008-2010 consacre une grosse partie du financement (114,02 millions de DH) à l’intensification et la diversification de l’offre de logements, et la concrétisation du projet ‘‘Villes sans bidonvilles’’. A cet effet, l’élément phare est l’opération de relogement prévue au profit de 1.280 familles. Par ailleurs, la mise à niveau urbaine et, principalement, la restructuration des quartiers sous-équipés coûteront 128,98 millions de DH. Ce budget est financé par l’Etat (83,88 millions de DH) et les communes bénéficiaires (45,10 millions de DH).Le milieu rural n’est pas en reste. En effet, le plan d’action prévoit l’aménagement de plusieurs kilomètres de routes, la généralisation de l’eau potable, et l’électrification. Pour le premier volet, la réalisation du deuxième Programme national des routes rurales (PNRR II) est en cours. Celui-ci nécessite une enveloppe de 156 millions de DH et porte sur la construction et l’aménagement de 263 km de routes rurales. Le but étant de désenclaver la province, celle-ci, à titre indicatif, s’étend sur une superficie de 14.395 km2. S’agissant de la généralisation de l’eau potable en milieu rural dans la province de Boulemane, celle-ci sera achevée en 2010. Nécessitant quelque 72 millions de DH, le projet permettra d’alimenter en eau potable près de 30.000 habitants. Pour ce qui est de l’électrification rurale, le raccordement au réseau électrique de 312 autres douars pour 41 millions de DH se fera au cours de cette année. A signaler enfin que quelque 217 douars sont raccordés au réseau ONE ou par plaques solaires, soit 14.315 ménages.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc