×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

La privatisation partielle de Rhône-Poulenc lancée

Par L'Economiste | Edition N°:64 Le 28/01/1993 | Partager

La privatisation partielle de Rhône-Poulenc, leader de la chimie française, annoncée le 29 Octobre dernier par le Ministère de l'Economie et des Finances, a été lancée Mardi 19courantauprixde500Francs l'action. Un prix voisin de la valeur minimale fixée par la Commission d'évaluation des entreprises publiques, soit 497 Francs.

La souscription, qui a duré trois jours, doit rapporter à l'Etat entre 3 et 3,2 milliards de Francs et réduire sa participation directe à 43% du capital.

Mais avec les AGF et le Crédit Lyonnais, qui détiennent ensemble 20,8% du chimiste, il restera indirectement majoritaire.

L'opération, dont les premières modalités avaient été détaillées le 25 Novembre, est pilotée par la Société Générale, Indosuez et Morgan Stanley. Elle porte, comme prévu, sur un total de 6 millions d'actions, dont 10% réservés aux salariés.

L'Etat doit ensuite procéder au changement des Certificats d Investissement Privilégié (CIP) et des titres participatifs (TP) Rhône Poulenc contre de véritables actions votantes. La parité d'échange sera d'un CIP ou un TP pour une action, selon le Ministère.

Parallèlement, la firme française continue à se désengager des secteurs jugés non stratégiques pour son développement. Après la vente, il y a plus de trois semaines, de Prolabo à la société allemande Merck, Rhône-Poulenc annonce la cession de son activité "céramiques et composites" à ses cadres. Sans entrer dans les détails, le chimiste a indiqué qu'il apporterait son soutien financier aux repreneurs . Employant 85 personnes et réalisant un chiffre d'affaires de 57 millions de Francs environ, cette activité, dont le capital est détenu conjointement avec Aérospatiale (10%), concerne la fabrication de pièces d'étanchéité pour les pompes allant à l'industrie et à l'automobile. De nouveaux produits pour la défense, l'espace et la construction automobile sont actuellement à l'étude.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc