×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La polémique sur le voile gagne la Belgique

Par L'Economiste | Edition N°:1682 Le 13/01/2004 | Partager

. Deux parlementaires proposent son interdiction dans les établissements publicsLe projet de résolution portant interdiction du port du foulard dans les enceintes publiques, présenté par deux sénateurs belges francophones, Anne-Marie Lizin (PS-socialiste) et Alain Destexhe (MR-libéral), continue de susciter de larges débats au sein de la société belge, notamment au niveau gouvernemental.Le ministre belge de l'Intérieur, Patrick Dewael (VLD-libéral flamand), s'est prononcé samedi dernier, dans un texte publié par le quotidien «La libre Belgique», en faveur d'une loi interdisant le port de «signes religieux ostensibles» dans les écoles.Le ministre y estimait notamment que «la tolérance dont on doit faire preuve à l'égard de ceux qui pensent autrement ne peut justifier qu'il soit, au nom de l'un ou l'autre intérêt, d'un culte ou même de la volonté de la majorité, porté atteinte à des principes tels que la séparation de l'Eglise et de l'Etat, la liberté d'expression et l'égalité entre tous les êtres humains, et plus spécialement entre les hommes et les femmes».Affichant son désaccord avec Dewael, la ministre fédérale en charge de l'Intégration sociale, Marie Arena (PS) a affirmé, pour sa part, que «le port du voile ne justifie pas a priori l'adoption d'une loi d'interdiction».«Que des responsables politiques de premier plan tiennent des propos si radicaux et agressifs, sans avoir pris le temps d'une démarche de réflexion commune et pluraliste, se révèle en effet dangereux pour la cohésion sociale», a souligné Marie Arena, ajoutant que le gouvernement a convenu de l'organisation d'un vaste débat avec l'ensemble des sensibilités sur cette question.Au sein de la Communauté musulmane de Belgique, le rejet de la proposition des deux sénateurs semble catégorique, un collectif d'associations a rendu public un communiqué estimant notamment que l'interdiction du «hijab» à l'école, dans les administrations publiques, dans les hôpitaux équivaut à priver le citoyen musulman de la jouissance de ses droits civiques, sociaux et économiques». (MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc