×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La parapharmacie s’organise

    Par L'Economiste | Edition N°:2539 Le 01/06/2007 | Partager

    . Près de 9 magasins de distribution seront ouverts à travers le Royaume. Un investissement global estimé à 10 millions de DH TOUT n’est pas rose pour les pharmaciens, qui disent être en crise. Toutefois, des solutions leurs sont proposées pour s’en sortir du moins au niveau des produits de parapharmacie. Ainsi, la société Pharma Shop (voir encadré) propose un nouveau concept pour la distribution de produits parapharmacie. «Trois magasins ouvriront à Casablanca et 6 autres suivront dans les principales villes du Maroc, à savoir Rabat, Tanger, Agadir, Marrakech et Fès», a indiqué Abdelhak Farihi, General Manager de Pharma Shop, basée à Casablanca. Toutes les grandes gammes seront proposées dans ces magasins qui adoptent le système du cash & carry (self-service). «Nous souhaitons développer une niche de croissance pour les pharmaciens à travers la parapharmacie», souligne le DG. Il est à préciser que la parapharmacie propose plusieurs créneaux comme la cosmétique, la puericulture, les compléments nutritionnels, le buccodentaire ainsi que les soins et l’hygiène.Il s’agit d’un investissement global estimé à 10 millions de DH. Un projet qui va stimuler la création d’une soixantaine d’emplois, selon les initiateurs du projet. Ces derniers ont déjà contacté les pharmaciens, «question de tâter le terrain». Ils les ont d’ailleurs sensibilisés sur l’intérêt de ce projet et de ses avantages. «La plupart d’entre eux ont affirmé leur adhésion à ce nouveau concept», souligne Farihi. Pour lui, les premiers signes sont très positifs. Pour en avoir le cœur net, les responsables du projet rencontreront, le 2 juin, le syndicat des pharmaciens à Casablanca. L’idée est de leur faire une présentation globale sur le concept. Les concepteurs ne s’arrêteront pas à ce stade, puisqu’ils seront présents à l’ensemble des manifestations organisées par les différents syndicats régionaux. De même, un CD contenant des informations sur le projet (showroom, offre…) sera distribué dès la semaine prochaine au niveau des officines. L’enjeu est de taille. Plus du tiers des pharmaciens sont en difficultés financières. Pouvoir d’achat limité, chiffre d’affaires en chute, et de surcroît une consommation des médicaments ne dépassant pas les 200 DH par tête d’habitant… tant de facteurs qui ont enfoncé le clou.«Les pharmaciens d’officine ont besoin d’être armés face à la concurrence des prix. Pour cela, nous allons les doter d’outils commerciaux pour être compétitifs. Ils bénéficieront aussi d’une formation pour toucher le client final», note le DG. «Un client qui est fidélisé pour la parapharmacie l’est automatiquement pour les médicaments», justifie Farihi. S’ils le souhaitent, les pharmaciens, pourront bénéficier d’un programme du merchandising, indique t-il.A noter que les nouveaux magasins sont dédiés exclusivement aux pharmaciens d’officine. L’accès leur est exclusivement attribué. En pratique, ils seront dotés de badges, outre un compte ouvert et des casiers pour s’approvisionner. Les pharmaciens pourront bénéficier de promotions spéciales par rapport aux magasins Pharma 7 (département de Pharma Shop), doté d’un chiffre d’affaires estimé à 120 millions de DH. Le consommateur final gagne un bon apport qualité/prix et des promotions...


    Plan triennal

    PHARMA Shop est une société de distribution de produits de parapharmacie et de dispositifs médicaux. Crée en juin 1999, son capital est de 2.000.000 DH. Filiale d’un groupe pharmaceutique national: Laboratoires Pharma 5 (société mère). Atouts: un portefeuille de plus de 2.000 clients au Maroc, 5 agences basées dans les principales villes du pays et une force de vente de plus de 20 personnes. Plusieurs agences ont vu le jour notamment à Tanger et Agadir et à Casablanca. D’autres implantations sont prévues sur le plan triennal 2006/2008 notamment à Rabat, Marrakech et Fès.Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc