×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

La mutuelle générale sous contrôle de la CDT

Par L'Economiste | Edition N°:1431 Le 07/01/2003 | Partager

. El Farrah, membre du parti du Congrès Ittihadi, reconduit à la mutuelle générale . Aucun siège pour ses détracteurs au sein du nouveau bureau exécutifLa mutuelle générale du personnel de l'administration publique (MGPAP) vient de reconduire Mohamed El Farrah à la tête de son conseil d'administration pour un nouveau mandat de 2 ans. El Farrah a obtenu 21 voix pour et 9 contre lors du scrutin secret pour choisir les huit membres du bureau exécutif. Il est membre du Congrès National Ittihadi. C'était lors de la réunion du CA le jeudi dernier. Un seul point figurait à l'ordre du jour: l'élection du bureau exécutif de la MGPAP. A noter que seuls le président et son trésorier, membres de l'ancien bureau, ont vu leur mandat renouvelé. Contactés par L'Economiste, les opposants du président Mohamed El Farrah estiment que l'assemblée générale, convoquée par El Farrah il y a quelques semaines à Marrakech, n'a pas reposé sur des règles transparentes. Selon eux, le président a bien préparé le terrain pour se faire réélire. El Farrah rejette ces accusations en bloc : «Ce sont des critiques infondées, qui ne se basent pas sur des preuves tangibles”. Selon lui, sa réélection lui permet de faire aboutir les différents chantiers ouverts à la mutuelle générale.A noter que la gestion de la MGPAP a fait couler beaucoup d'encre dernièrement. Le fonctionnement de l'établissement a fait l'objet de critiques virulentes. Même El Farrah l'a déjà confirmé. «Actuellement, l'organisme dresse le bilan 2000! Le retard accumulé s'explique par le système de la comptabilité archaïque”. Il compte l'informatiser. «De plus, de nombreuses défaillances organisationnelles persistent», enchaîne El Farrah. Entre autres: le non-traitement définitif des enregistrements des adhérents, l'absence des fonctions stratégiques et la défaillance des systèmes de contrôle et d'information. Solution: la restructuration de l'organisme passe par la mise en place de moyens financiers et humains. Le nouveau bureau se penchera sur ces handicaps.Sur le chapitre de la gestion actuelle dans la mutuelle, El Farrah se dit responsable des résultats réalisés lors de la période de son mandat. Il estime que les flux financiers ont presque doublé par rapport à 2000, année de son élection à la tête du conseil d'administration. Ces flux ont doublé pour passer à 329 millions de DH en 2002 au lieu de 166 millions en 2000. Côté indemnités versées aux adhérents, elles ont atteint 46 millions de DH au cours de ces deux dernières années. Elles concernent 1.983.000 dossiers médicaux. Les dépenses de la mutuelle ont atteint près de 6 millions de DH, versés pour l'acquisition de cabinets de soins, sièges de délégations administratives, notamment dans les villes de Fès, Meknès, Marrakech, Oujda et Kénitra.


La CDT et le CNI bien lotis

Les résultats relatifs à l'élection du CA ne sont pas une surprise. Les travaux de la 53e session de l'assemblée générale de la MGPAP, organisés à Marrakech il y a quelques semaines, ont balisé le terrain pour un nouveau mandat d'El Farrah. Lors de la dernière assemblée pour le renouvellement du tiers des membres du conseil d'administration, les affiliés de la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et les adhérents du parti Congrès National Ittihadi, auquel appartient le président, ont été nombreux. Nabil BOUBRAHIMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc