×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La MIPS: un cadre pour l'informatique maghrébine

Par L'Economiste | Edition N°:42 Le 13/08/1992 | Partager

La société marocaine d'informatique MIPS-Maroc est une association à but non lucratif. Elle regroupe des universitaires, des chercheurs et des professionnels dont l'informatique constitue la principale activité. MIPS-Maroc, qui compte actuellement 120 adhérents, espère d'ici quelque temps réunir tous les informaticiens marocains. Avec comme objectif principal le développement de l'informatique scientifique dans les pays du Maghreb, une association vient de voir le jour. Il s'agit de la société Maghrébian Information Processing Society (MIPS), créée le 18 Avril 1992.
Elle regroupe, d'après son Président, M. Abdelfdil Bennani, "la matière grise, les compétences et le savoir-faire maghébins". Cette société ne prétend pas réaliser un travail informatique à proprement parler. "C'est une société savante plus un laboratoire" , déclare M. Bennani. "MIPS est un lieu de rencontre et de reflexion sur le développement, la recherche, l'utilisation et l'application de l'informatique au niveau du Maghreb". Cette association constitue "finalement" un cadre de travail qui concrétise, selon son président, "le désir d'une collaboration étroite et fructueuse entre informaticiens maghrébins". MIPS vise ainsi le rapprochement des informaticiens scientifiques, en créant un environnement où ils peuvent se voir, échanger leurs expériences et où ils peuvent être renseignés sur les techniques récentes de l'informatique. En effet, les informaticiens au niveau du Maroc, et d'une manière plus générale au niveau du Maghreb "ne se connaissent pas et ne se rencontrent qu'occasionnellement" mais jamais dans un cadre scientifique pour collaborer ensemble au niveau de la recherche ou de l'organisation d'une manifestation.
Le premier objectif à réaliser par MIPS est, selon son président, d'essayer au niveau de chaque pays du Maghreb de rapprocher les scientifiques informaticiens par des rencontres et des manifestations.
Par ailleurs, MIPS publiera trimestriellement un bulletin de liaison et une revue maghrébine d'informatique édités à l'échelle du Maghreb par un comité de rédaction maghrébin et international. Ce bulletin informera les adhérents des activités de l'association ainsi que des seminaires et conférences qui ont eu et qui auront lieu.
L'association, qui compte actuellement 120 adhérents, n'est ouverte qu'aux universitaires, ingénieurs, chercheurs et tout professionnel dont l'activité principale est l'informatique et ses applications. MIPS peut collaborer avec les autres associations du monde professionnel. Le montant de l'adhésion est fixé à 200 Dirhams par an et par personne.
L'idée de créer une telle association à l'échelle du Maghreb est le résultat d'une collaboration entre les scientifiques informaticiens maghrébins qui s'est accentuée depuis l'année 1990. En effet, lors d'une rencontre tenue au mois de Novembre 1990 en Tunisie, des scientifiques informaticiens maghrébins ont lancé l'idée d'organiser des manifestations informatiques à l'échelle du maghreb. C'est ainsi qu'a vu le jour le projet de l'Ecole Maghrébine d'Informatique qui devrait se tenir tous les deux ans, dans l'un des pays du Maghreb, en alternance avec la Conférence Maghrébine de Génie Logiciel et de l'Intelligence Artificielle. La première école a eu lieu en Novembre 1991 à l'EMI et à l'ENIM de Rabat et a regroupé 53 participants originaires du Maroc, d'Algérie et de Tunisie.
Au Maroc, une commission préparatoire a été constituée pour préparer un projet de statuts de l'association marocaine de l'informatique, de la diffuser auprès des scientifiques marocains en informatique et de recueillir leurs commentaires et suggestions pour la rédaction du projet final à soumettre à l'approbation de l'assemblée constitutive.
La société marocaine d'informatique MIPS-Maroc a ainsi vu le jour.
Les projets futurs de l'association vont jusqu'en 1994. "Dans ce domaine, le travail de préparation est de longue haleine", nous a déclaré M. Bennani. En Novembre 1993, aura lieu à Annaba la deuxième Ecole Maghrébine d'informatique où seront traités divers thèmes en informatique. En Février 1992, MIPS-Maroc organisera les premières journées informatiques sur les technologies multimédia. En Avril 1994, aura lieu la troisième Conférence Magrébine sur l'Intelligence Artificielle et le Génie Logiciel à Rabat.

A.L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc