×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Affaires

La Maison de la Jeune Entreprise de Rabat, une coquille vide!

Par L'Economiste | Edition N°:806 Le 10/07/2000 | Partager

• Depuis son inauguration le 17 avril dernier, elle n'a reçu que cinq demandes de domiciliation• Une campagne médiatique sera lancée après la Fête de la JeunesseALLO, ici la Maison de la Jeune Entreprise, que puis-je faire pour vous?««Est-ce que je peux avoir votre adresse s'il vous plait?««On est au 16 rue Zalagh à Agdal, à côté de la Douane«...Le chauffeur de taxi s'arrête devant l'immeuble en question. Aucune pancarte indiquant la Maison de la Jeune Entreprise n'est en vue. Seule une enseigne mentionnant le nom du Ministère des Affaires Générales du Gouvernement est clouée au mur.Au premier étage, une femme aimable, la même qui a répondu au téléphone accueille le visiteur et lui demande de s'installer. Elle paraît un peu étonnée. La date de visite de la dernière personne devait remonter à plusieurs jours.L'appartement est très bien aménagé malgré son étroitesse. A l'entrée se trouve une petite salle de réunion juste en face du bureau de la secrétaire. Trois micro ordinateurs sont installés, en plus d'un fax et une photocopieuse.Une fois les présentations faites, la dame inscrit votre nom sur un registre. Elle demande ensuite de mentionner l'objet de la visite, domiciliation, conseil... Visiblement, pour rencontrer le responsable, il faut prendre un rendez-vous à l'avance. Il n'est pas toujours présent.Le lendemain, après quelques minutes d'attente, un jeune homme vous accueille chaleureusement. M. Aziz Bencheikh vous met tout de suite à l'aise. Il cherche à répondre à vos attentes et explique la mission de la Maison de la Jeune Entreprise. Il n'hésite pas à vous donner des conseils pour réussir le montage de votre projet. «Surtout, il ne faut se leurrer, un projet ça demande beaucoup de travail, mais il ne faut pas à aucun moment baisser les bras«, explique-t-il.C'est justement pour faire face aux de éventuels problèmes que peut rencontrer le jeune entrepreneur que le Ministère des Affaires Générales du Gouvernement (MAGG) a pensé à mettre en place des structures d'accueil.L'inauguration de la Maison de la Jeune Entreprise de Rabat a eu lieu le 17 avril dernier. Le projet, réalisé en partenariat avec la Fondation Banque Populaire (FBCP), n'arrive toutefois pas à prendre son envol. Le nombre de visiteurs reste insignifiant. Depuis le démarrage de son activité, la Maison de la Jeune Entreprise de Rabat n'a reçu que cinq demandes de domiciliation en plus d'une centaine de conseils. La plupart ont été orientés par les chambres de commerce et les associations.Les responsables du Ministère comptent lancer après la Fête de la Jeunesse une campagne médiatique qui devra coïncider avec l'ouverture de nouvelles maisons de la jeune entreprise dans d'autres villes.A rappeler que la Maison de la Jeune Entreprise constitue une plate-forme pour les jeunes promoteurs et porteurs de projets qui auront préalablement soumis une demande écrite d'adhésion. Ces derniers y trouvent une infrastructure de base leur permettant de démarrer leur activité.Au-delà de la simple fourniture d'un cadre légal de travail, cette entité doit en principe jouer un rôle essentiel en matière d'assistance juridique et fiscale. C'est la FBCP qui assurera l'essentiel de cette opération. Elle devra, par la même occasion, animer des modules de formation sur la gestion et fournir des supports d'information. Pour l'heure, rien n'est encore programmé. A.B.


L'expérience se généraliseLa Maison de la Jeune Entreprise de Rabat est une première expérience qui devra se généraliser à d'autres villes. Le MAGG a réussi à convaincre des chambres de commerce et des institutions financières à participer au projet. A Laâyoune, un partenariat a été établi avec la Fondation de la Banque Populaire et l'ONEP. Le Crédit Agricole, quant à lui, interviendra dans la mise en place de la Maison de Marrakech. A Agadir, la Chambre de Commerce et de Services de la ville s'est associée à l'USAID pour la réalisation du projet La Fondation de la Banque Populaire interviendra également dans la mise en place de la Maison de Tétouan en collaboration avec la Chambre de Commerce et de Services de la ville. Pour Casablanca, c'est la Chambre de Commerce Française qui donnera son appui au projet. A Fès, les responsables du Ministère sont toujours à la recherche de partenaires. A.B.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc