×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

La légende vivante Ray Charles à Casablanca le 7 juillet

Par L'Economiste | Edition N°:529 Le 15/06/1999 | Partager

· Hil'Art Productions met le turbo et veut organiser un événement par semaine

· Roller acrobatique, salsa, blues,... calendrier chargé pour le mois de juin


Devant l'engouement du public casablancais pour les manifestations qu'elle organise, la jeune société, Hil'Art Productions, spécialisée dans l'événementiel, passe à la vitesse supérieure. Désormais, c'est sur le rythme d'un événement par semaine qu'elle compte s'atteler. Projet ambitieux, mais pour M. Hakim Lahlou, directeur général de Hil'Art Productions, le jeu en vaut la chandelle.
Ainsi, ce sera la première exhibition de Roller, spectacle de haute voltige, qui ouvrira le bal des événements du mois de juin. Programmé pour les 12 et 13 de ce mois, ce spectacle est organisé par Pringles Productions, en collaboration avec Hil'Art Productions. A la clé, plusieurs prix seront remis aux vainqueurs. Suzuki offrira à cette occasion une voiture 4x4 pour le premier prix. Yamaha, elle, décernera une moto DT 125 pour le second prix.

"Ne me quittes pas, ne me quittes pas"... Vous l'aurez certainement deviné, ce n'est pas du Jacque Brel, c'est la version enflammée au rythme de Salsa du jeune et talentueux Yuri Buenaventura. Moins d'une semaine après les rollers, Hil'Art offrira aux amateurs de la voix ardente de Yuri Buenventura, un spectacle d'une autre dimension. Celui d'une invitation à la danse sur fond d'un hymne francophone de blues et de déprime. Rendez-vous le 17 juin à la "Playa Babalou" (Dar Bouazza) à 21h. "La salsa est très fière d'avoir des racines africaines, d'avoir ce tambour à l'intérieur d'elle. La salsa est très fière d'être populaire, d'être latine, d'être riche en rythmes. Un regard plus positif, plus coloré", déclare Buenaventura.Dans cet univers à la fois généreux et complexe qu'est la musique, les rythmes se perdent, se mélangent et s'entremêlent pour ne laisser place qu'aux sensations. Sur ce registre, le talent et la générosité de cette légende vivante de la musique afro-américaine, qu'est Ray Charles, marquera indéniablement le public casablancais lors de son passage le 7 juillet. Le prix des tickets n'est pas encore arrêté. Mais selon M. Lahlou, ils seront compris entre 400 et 800 DH. Cette tournée de Ray Charles coïncide d'ailleurs avec ses 70 ans et ses 50 ans de carrière. "Je suis né avec la musique en moi, c'est la seule explication que je connaisse", commente-t-il. A 30 ans, Ray Charles interprète à la demande de l'Etat de Georgie, le titre "Georgia" dans l'enceinte du Parlement. Le succès est immédiat. Décoré par les grands chefs d'Etat et de gouvernement, Ray Charles reste un artiste proche de son public et un inconditionnel de la scène.

Hassan BOUCHACHIA


Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc