×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La foire d’Oran pour doper les échanges Maroc/Algérie

Par L'Economiste | Edition N°:3107 Le 14/09/2009 | Partager

. Recul des échanges de 39% au 1er semestre 2009. première participation marocaine UNE quarantaine d’entreprises marocaines prendront part à la 11e édition de la foire internationale d’Oran, qui se tiendra du 13 au 19 octobre prochain. Cette deuxième région d’importance économique de l’Algérie attire chaque année plus de 250 exposants d’une dizaine de pays et des milliers de visiteurs.Pour cette édition, le Maroc serait donc à l’honneur avec un pavillon qui s’étalera sur une superficie de 500 m² réparti en stands individuels et par secteurs d’activité (agroalimentaire, emballages, médicaments, cosmétiques, ameublement, décoration, confection textile, maroquinerie, artisanat, services…). Il s’agit de la première participation du Royaume, organisée conjointement par l’Union générale des entreprises et professions du Maroc (UGEP) et l’agence Duocom en partenariat avec l’Algérienne des foires et manifestations économiques (AFME). «A travers cette première participation, nous comptons relancer les échanges commerciaux entre les deux pays voisins. Ces manifestations sont d’une grande importance pour l’essor des relations maghrébines et Sud-Sud qui sont d’une complémentarité évidente», a déclaré Abdelkader Sediame, directeur général de l’agence Duocom. «Le programme, riche en réunions plénières, ateliers sectoriels et rencontres individuelles B-to-B, contribuera à la concrétisation des opportunités d’affaires mal exploitées des deux parties», ajoute-t-il.Malgré une nette croissance remarquée ces dernières années, les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Algérie ont souligné un repli en 2009 et restent bien en deçà des potentialités offertes par chacun des deux pays. Les échanges se sont établis à 2 milliards de DH de janvier à juillet 2009, contre 3,3 milliards, la même période en 2008, affichant ainsi un recul de l’ordre de 39%. Les produits pétroliers et gaziers viennent en première position des importations marocaines, avec tout de même un recul de 48% des importations de ces produits par rapport à la même période en 2008.Les lubrifiants, produits chimiques et engrais arrivent en deuxième position des importations marocaines d’Algérie, suivis en troisième lieu par les dattes. Les produits alimentaires arrivent en tête des exportations marocaines, suivis par les produits pharmaceutiques, équipements industriels, acide phosphorique et articles textiles. On note une hausse de la part de la tôle dans les exportations, grâce aux projets d’investissement algériens. Par ailleurs, l’Algérie est le 28e client du Maroc et son 12 e fournisseur. En 2003, le pays était le 33e client et le 18e fournisseur du Maroc. Pour cette première participation à la foire internationale d’Oran, les opérateurs économiques ainsi que les hommes d’affaires des deux pays comptent relancer et promouvoir des relations commerciales durables et bénéfiques pour les deux pays.M. A. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc