×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    La feuille de route de la Fondation Anna Lindh

    Par L'Economiste | Edition N°:2865 Le 22/09/2008 | Partager

    . Enseignement, débat pluriel… le plan triennal présenté à BruxellesLA Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh vient de dévoiler sa feuille de route. Elle a été présentée par André Azoulay, président de cette institution, à l’issue du Conseil des gouverneurs, réuni mardi dernier à Bruxelles au siège du Conseil des ministres européens. Devant les représentants de la Commission européenne et des 43 pays membres du partenariat euro-méditerranéen, Azoulay a exposé les principaux axes de la stratégie triennale. Celle-ci privilégie l’enseignement, le débat pluriel et la reconquête des espaces du dialogue des cultures et des religions. Sur la feuille de route figurent cinq grands chantiers. L’une des priorités est la mise en place d’un observatoire permanent d’analyse et d’évaluation des comportements socioculturels en Méditerranée. Cet observatoire sera adossé à un groupe d’experts dont les travaux seront dédiés au contenu politique et socioculturel du partenariat euro-méditerranéen et à un forum réunissant des institutions et des personnalités du monde de l’éducation et de l’université. Le calendrier de la Fondation Anna Lindh de n’arrête pas là. Azoulay propose de réunir régulièrement un comité restreint Nord-Sud. Ce comité sera composé de leaders (publics et privés), de groupes de presse et d’éditorialistes engagés dans le dialogue euro-méditerranéen. L’idée est qu’ils soient imprégnés «des enjeux et des complexités politiques, idéologiques et spirituelles d’une relation nouvelle et rééquilibrée de nos sociétés civiles des deux côtés de la Méditerranée», fait savoir le président de la Fondation. Ce programme sera mis en oeuvre progressivement tout en s’appuyant sur le réseau de près de 2.000 ONG qui ont adhéré à la Fondation. Azoulay a appelé les pays membres à renforcer leur soutien politique et matériel à la Fondation Anna Lindh, acteur primordial dans le processus de remise à niveau du partenariat euro-méditerranéen.


    Nouvelle dynamique

    Avant de quitter Bruxelles, Azoulay a été reçu par Benita Ferrero Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures, et par Javier Solana, haut représentant de l’UE pour la Politique étrangère et de sécurité commune. Le Conseil des gouverneurs comme les responsables européens ont fait part de leur adhésion aux actions de la Fondation Anna Lindh. Azoulay a effectué également une visite en Finlande. «La contribution du Maroc à la nouvelle dynamique que connaît le partenariat euro-méditerranéen» a été également au centre du programme de cette visite. Azoulay avait tenu plusieurs séances de travail, avec notamment le président du Parlement, les secrétaires d’Etat aux affaires européennes et au développement, le président du groupe parlementaire euro-méditerranéen, ainsi qu’avec les principaux responsables de l’administration finlandaise en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.La Fondation a participé récemment à une réunion ministérielle de la culture, qui s’est tenue à Athènes, puis au sommet de l’Union pour la Méditerranée, en juillet dernier à Paris. Créée en 2005, la Fondation Anna Lindh est la première institution commune aux pays membres du partenariat euro-méditerranéen mis en place en 1995 dans le cadre du processus de Barcelone. Selon ses statuts ratifiés en 2004 à Dublin par le Conseil des ministres du partenariat euro-méditerranéen, la Fondation a pour objectif prioritaire de donner contenu, crédibilité et visibilité aux fondements sociaux, culturels et spirituels qui sous-tendent le processus de Barcelone (cf.www.leconomiste.com).F. Z. T.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc