×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    La croisière entreprise Maghreb-Europe: : Un atelier de création d'entreprises sur les flots

    Par L'Economiste | Edition N°:10 Le 02/01/1992 | Partager

    AU printemps 1992, l'Association Marocaine de Gestion affrêtera pour la croisière «Entreprise Maghreb-Europe» le paquebot «Marrakech».
    Deux thèmes sont inscrits au programme de la croisière, d'une part la création d'entreprises au Maroc et, d'autre part le partenariat Maghreb-Europe. Par ailleurs, les escales dans les ports de Gênes, de Marseille et de Barcelone seront autant d'occasions de rencontrer des partenaires maghrébins et européens et d'engager des négociations, des «joint ventures».
    Du 13 au 22 Avril 1992, à bord du navire «Marrakech», des passagers particuliers prendront le large. Il s'agit de représentants de différents partenaires de l'entreprise (ministères, offices et autres), de futurs promoteurs dont le projet aura été sélectionné par le comité prévu à cet effet, de leurs parrains, de partenaires maghrébins et européens, de sponsors de la croisière et des animateurs des groupes de travail. Ainsi, le monde de l'entreprise se donnera rendez-vous sur le navire, pour y tenir des débats et des conférences, et peut-être aussi passer des accords.Plusieurs sujets feront l'objet de différentes tables rondes spécialisées et de séminaires. Le voyage d'études sera réparti en trois temps.

    Le 13 Avril, jour du départ correspond à la phase dite «plénière». Cette phase s'adresse à tous les participants. Pendant une demi-journée, les objectifs, les questions organisationnelles, et la problématique de la création d'entreprises seront à l'ordre des débats.
    Les ateliers sectoriels dureront trois jours et demi. Ils sont organisés pour les jeunes promoteurs dont le dossier de projet aura été sélectionné. Environ trois cent lauréats d'établissements de formation seront encadrés par un comité conseil composé de parrains, de professionnels, de financiers et d'animateurs responsables des ateliers. La finalisation des projets des jeunes promoteurs pourra être menée à bord. En effet, cinq guichets (banques, administration, notariat, infrastructure et autorités locales) seront ouverts pendant la tenue des «ateliers sectoriels». Le montage juridique, technique, commercial et financier de toute entreprise sera donc facilité.
    Le second module traitera «la problématique de la création d'entreprises» pendant trois journées. Il retiendra l'attention sur les institutions, la méthodologie et le diagnostic des difficultés existantes. Ce module s'adresse aux représentants de l'administration, des institutions et aux parrains des jeunes promoteurs.

    Le troisième module est un «séminaire de négociations». Pendant deux jours, les chefs d'entreprises à la recherche de partenaires étrangers étudieront les méthodes et techniques de négociation. Ce séminaire sera entrecoupé de rencontres avec des partenaires étrangers lors des escales à Gênes, Marseille et Barcelone.
    Quant au dernier module, «Jeu d'entreprises», il est dirigé vers les chefs d'entreprises et les parrains. Il s'étend sur six demi-journées, et concernera les problèmes de gestion. La fin du voyage sera ponctuée par la phase dite «plénière finale». Les participants définiront les recommandations de la croisière «Entreprise Maghreb-Europe».
    Ainsi la croisière «Entreprise Maghreb-Europe» s'inscrit-elle dans la droite ligne des efforts d'encouragement à l'esprit d'entreprise et à l'initiative privée. «Tout diplomé n'est pas condamné à être un fonctionnaire ou un salarié. Il peut, dans la mesure où on lui en offre l'occasion et les encouragements adéquats, participer en fait à la multiplication des emplois en devenant un créateur d'entreprise», écrit M. M'Daghri Alaoui Driss, Président de l'A.M.G, dans sa lettre du 19 Juillet 1991, présentant la croisière.

    Nadia EL ASRI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc