×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    La création d'un réseau euroméditérranéen de nouveau à l'ordre du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:749 Le 18/04/2000 | Partager

    . Le projet sera relancé à l'occasion de la COPEAM tenue à Casablanca du 26 au 29 avril

    . Les opérateurs de la région sont condamnés à tisser des alliances pour affronter la concurrence internationale


    Combien de temps faut-il attendre pour initier le lancement du réseau audiovisuel euroméditérranéen? En tout cas, en dépit de la bonne volonté des opérateurs et des producteurs, ce projet semble difficile à concrétiser. Les promoteurs de la Conférence Permanente des Opérateurs de l'Audiovisuel Méditerranéen (COPEAM), dont la 7ème édition sera organisée du 26 au 29 avril à Casablanca, vont essayer de réactiver le processus.
    Pour cette année, les 250 participants se pencheront sur la concurrence et le partenariat dans le paysage audiovisuel euroméditérranéen. Cette rencontre sera l'occasion de présenter des propositions et des actions concrètes pour dynamiser les échanges dans ce domaine. C'est en tout cas ce qui ressort des propos de MM. Larbi Belarbi et Mustapha Mellouk(1), respectivement directeur Général et Directeur des Programmes de 2 M (chaîne coorganisatrise de l'événement)(2) (voir aussi article ci-contre). Les responsables de la chaîne ne cachent pas leur confiance quant à la réussite de cette rencontre, alors que les précédentes éditions se sont limitées au stade de propositions. Le lobbying des opérateurs n'a pas suffi pour faire avancer ce dossier. L'enjeu est de taille pour la station d'Aïn Sebaâ qui cherche à donner à cette rencontre un caractère exceptionnel. D'abord, elle s'attend à des résolutions concrètes pour marquer le passage de la Conférence au Maroc. Ensuite, elle déploie ses efforts pour que la future présidence de la COPEAM soit assurée par le Maroc.
    Sur ce chapitre, ses responsables semblent confiants. La chaîne entend bénéficier de la présidence de la France de l'Union Européenne pour accélérer les choses.

    A Casablanca, les opérateurs doivent relancer le débat sur la création d'une chaîne satellitaire euroméditerranéenne pluriculturelle et multilingue. Le projet n'est pas nouveau. Il remonte à la 5ème COPEAM tenue en 1998 à Tunis. Cette action s'inscrit dans les projets fixés à long terme par la Conférence. Un groupe de travail a été d'ailleurs mis en place pour initier une étude de faisabilité sur Euromed TV, indique le Secrétariat général de la COPEAM. Celle-ci est financée par la Commission Européenne et des chaînes de télévision européennes et méditerranéennes, notamment France Télévision, la RAI et la Radiotélévision tunisienne. Cette étude a été affinée et présentée à la Commission Européenne en mars 1999 à l'occasion de la 6ème COPEAM tenue à Valence. Après cette date, une action a été entamée pour amener les institutions politiques, notamment le Parlement Européen et la Commission Européenne à soutenir le projet.
    Reste maintenant à savoir si la 7ème Conférence apportera du nouveau sur ce dossier. La mise en place de cette chaîne dépend en grande partie de la volonté politique des pays de la région, laissent entendre des professionnels. Mais au-delà du soutien politique, il faut trouver les financements pour assurer la pérennité de cette chaîne. L'enjeu est de taille pour la région, mieux couverte au monde par les satellites. Une chose est sûre, si le partenariat dans cette région se limite encore à la coproduction et à la formation, les opérateurs semblent condamnés à consolider des alliances pour réduire leurs coûts. Mais surtout pour lutter contre la concurrence internationale.

    (1) MM. Larbi Belarbi et Mustapha Mellouk ont été démis de leurs fonctions le lundi soir au sein de la chaîne
    (2) 2 M a donné une conférence de presse le vendredi 15 avril pour présenter le programme de la 7ème COPEAM.


    Le programme


    Historien et professeur à la Sorbone, c'est M. Mohamed Arkoun qui ouvrira le bal de la Conférence. Il doit intervenir sur les défis qui attendent le Bassin euroméditérranéen.
    Au menu, figure également la description du paysage audiovisuel méditerranéen par des opérateurs. Ces derniers donneront un aperçu entre autres sur la situation du marché, la couverture, les problèmes de droits de diffusion et la promotion de l'offre. La consommation des médias et les attentes des publics sont aussi à l'ordre du jour. Parallèlement, les professionnels évoqueront les enjeux de la radio et sa production dans l'environnement du multimédia. Un thème qui intéressera certainement la partie marocaine dans la mesure où le pays affiche sa volonté de s'ouvrir à ce secteur. Les nouvelles technologies ne seront pas en reste. Les experts feront le point sur les enjeux de la convergence des supports. Par ailleurs, les ateliers doivent porter sur les coproductions, les informations de télévision, le patrimoine, la formation multimédia, le cinéma, la radio et la presse écrite.


    Carte de visite


    La COPEAM est une association internationale interprofessionnelle à but non lucratif. C'est un réseau qui regroupe les initiatives et les fonds pour développer le secteur entre les deux rives de la Méditerranée.
    Son lancement a été assuré par 80 fondateurs. Il s'agit de cinq institutions intergouvernementales, deux agences internationales, cinq internationales non-gouvernementales, sept instituts culturels et de recherches, huit organismes professionnels du secteur de l'audiovisuel, 31 organes de radiotélévision, douze agences professionnelles indépendantes et dix opérateurs. La première présidence de la Conférence a été assurée entre 1996 et 1997 par la Télévision égyptienne (ERTU). C'est la Conférence des Télévisions Européennes, Africaines et Méditerranéennes organisée par la RAI et l'Union Européenne en 1990 qui a donné naissance à la COPEAM. Après cette date, le concept de l'espace audiovisuel méditerranéen s'est consolidé via le programme MED Media de l'Union Européenne.

    Mohamed DOUYEB











    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc