×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    La coopération avec la Malaisie se renforce

    Par L'Economiste | Edition N°:2392 Le 01/11/2006 | Partager

    . Opérateurs marocains et malaisiens en contact continu . Projets immobiliers et formation professionnelle notamment au programmeLes rencontres entre hommes d’affaires et diplomates marocains et malaisiens se multiplient. Il s’agit de concrétiser sur le terrain des partenariats et des projets économiques. La Malaisie a même nommé Ahmed Faycel Kadiri en tant que son consul honoraire au Maroc. Ce dernier connaît bien ce pays lointain pour avoir développé plusieurs projets en partenariat. Cette nomination distinctive vise à faciliter les contacts entre les deux pays, indique-t-on. La dernière rencontre entre les opérateurs économiques et les diplomates s’est déroulée à l’occasion de la fête nationale de la Malaisie. Le consulat honoraire a ouvert ses portes à Casablanca afin d’accompagner tous les projets lancés entre les deux pays dans les domaines culturel, social et économique. De fait, la Malaisie multiplie les actions pour renforcer sa présence au Maroc à travers des actions d’envergure. Dans ce cadre, Petronas (la compagnie pétrolière malaisienne) s’est installée au Maroc grâce à un accord pétrolier avec l’Onarep. Création aussi du MMBC (Conseil marocco-malaisien des affaires) pour resserrer les liens sectoriels entre les deux pays (cf. www.leconomiste.com). La section malaisienne du MMBC a été mise sur pied en Malaisie, et son inauguration a été effectuée le 4 octobre 2004 à Kuala Lumpur. Une importante délégation marocaine avait assisté à cet événement. Durant la cérémonie, plusieurs mémorandums avaient été signés, dont un entre Saddiq Solution (société d’import et d’export faisant partie du groupe malaisien Kausar) et PMMC (Partnership Morocco Malaysia Corporation). Le but est de développer le trading entre les deux pays. Un troisième mémorandum avait trait au projet de création d’un institut maroco-malaisien pour la formation professionnelle et qui implique le groupe malaisien Kausar et le ministère marocain de la Coopération et de la Formation professionnelle. «D’autres projets sont à l’étude, notamment la distribution de voitures de marque malaisienne», explique Faycel Kadiri. En cours également: un complexe immobilier économique selon une conception moderne avec Sonadac. D’autres rapprochements sont également en train de se faire dans le secteur touristique. «Il faut dire que les relations bilatérales entre le Maroc et la Malaisie ne date pas d’aujourd’hui. Elles remontent même aux années soixante. Actuellement, notre rôle consiste essentiellement à la redynamisation de la coopération économique entre les deux pays», conclut Kadiri.Mohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc