Courrier des Lecteurs

La contre-performance avoisine les 10%

Par L'Economiste | Edition N°:749 Le 18/04/2000 | Partager

L'hémorragie se poursuit à la Bourse de Casablanca. Hier, la contre-performance depuis le début de l'année s'est établie à -9,57% dans un marché vendeur. Il a cédé 1,23% à 702,71 points. C'est la première fois que l'IGB perd autant en une seule séance depuis le début de l'année. Cette baisse est due principalement au recul enregistré par les grosses capitalisations. A titre d'exemple, l'ONA a régressé de 0,44%, la SNI de 1,24%, la BMCE de 2,2%... La même tendance a été observée par les autres indices. CFG25 et USI ont baissé de 1,35 et 1,04% à 10.828,2 et 93.061 points.
La correction était quasi générale. Parmi les 35 valeurs échangées, 25 étaient en baisse, 2 en hausse tandis que 8 stagnaient. La plus forte baisse a été accusée par les valeurs BMCI (-5,33% à 426 DH) et Eqdom (-4,86% à 666 DH). A la hausse, Papelera de Tetuan a enregistré un petit gain de 0,07% à 145,1 DH pour un paquet de 34 actions.
Le volume transactionnel de la journée était relativement important. Les deux compartiments ont drainé un chiffre d'affaires de 90,08 millions de DH. L'essentiel a été réalisé sur le marché central avec 68,4 millions de DH, soutenu par l'ONA (30,1 millions), la BMCE (14,4 millions)...
Le compartiment obligataire a contribué avec un montant approchant les 5 millions de DH pour trois transactions. Le marché de blocs n'a pas connu d'événements particuliers. Les trois opérations du jour ont porté sur 3.000 titres BMCI à 426 DH, 5.800 SMI à 1.180 DH et 3.000 Cior à 905,85 DH.

Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc