×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La CIMR veut généraliser la télédéclaration

Par L'Economiste | Edition N°:3115 Le 25/09/2009 | Partager

. Le télépaiement est également envisagé. Un premier plan de départ volontaire. La caisse certifiée ISO 9001LA CIMR, qui fête son soixantième anniversaire cette année, vient d’obtenir officiellement la certification ISO 9001 pour son activité «Prestations». Cette consécration clôture une démarche entamée depuis quelques mois, «et qui n’est nullement ponctuelle, puisque ce n’est que la première phase du projet», indique Khalid Cheddadi, PDG de la CIMR. En effet, après la certification du domaine des prestations, qui englobe la liquidation de dossiers de pension, le contrôle et le paiement des allocations, ainsi que les activités de support, la CIMR a déjà entamé la deuxième phase, qui vise la certification du domaine Production (adhésion, déclarations de salaires et règlements).«Des avancées peuvent déjà être constatées au niveau de la qualité», indique Fouad Guennouni, directeur général adjoint. Ainsi, en août dernier, l’objectif de liquidation de 85% des dossiers de pension dans les deux jours a été réalisé à 91,01%. Au niveau du paiement des prestations, 95% ont été réalisés entre le 1er et le 20 du mois. En outre, le taux de rejet de dossiers post-contrôle était de 1,54%. Une enquête de satisfaction a également été lancée auprès des entreprises adhérentes. Selon les données du mois d’août, 86% d’entre elles se déclarent globalement satisfaites. Le taux de satisfaction est de 78% chez les salariés affiliés. En interne, plusieurs mesures ont été prises pour le renforcement des compétences. Ainsi, une politique de formation, initiée depuis trois ans, a bénéficié d’un budget moyen annuel de 1,4 million de DH. Par ailleurs, pour rajeunir la pyramide des âges, un plan de départ volontaire pour une quarantaine de salariés est prévu à fin décembre prochain. «Une première pour la CIMR, chez qui les carrières sont souvent longues», commente Cheddadi. Et d’ajouter que «la simplification et l’automatisation grandissante du processus de gestion nous économisent des postes. Ceux qui optent pour le départ volontaire ne seront donc pas remplacés». Les NTIC occupent en effet de plus en plus de place dans le traitement des dossiers. Pour les perspectives de fin 2009 et 2010, la CIMR projette de généraliser la télédéclaration ainsi que le télépaiement. «Nous pensons à une refonte globale du processus de prestations, avec pour objectif de sauter l’étape de la liquidation», souligne Cheddadi. Pour rappel, la e-liquidation, en test depuis mi-juin dernier auprès de 38 adhérents, a permis de traiter 1.082 dossiers. Cette procédure doit également être généralisée à partir de janvier 2010. D’autres innovations sont envisagées, à partir de la refonte du système d’information ainsi que la création d’une nouvelle plateforme téléphonique externalisée.


Haro sur la grippe!

AFIN de contrecarrer les risques de propagation de la grippe A(H1N1), la CIMR a mis en place plusieurs mesures. Ainsi, la caisse a embauché une infirmière permanente à l’agence centrale afin de contrôler les cas suspects de grippe A. En cas de pandémie, l’infirmière sera chargée de contrôler systématiquement la température frontale des visiteurs et d’examiner quotidiennement le personnel en contact avec la clientèle, ainsi que celui en charge du nettoyage. En outre, divers moyens pour limiter la transmission du virus (mouchoirs en papier, poubelles à pédales, savon liquide, solutions hydro-alcooliques…) sont mis à disposition des salariés et des clients au niveau des espaces d’accueil ou des espaces communs. En outre, la CIMR a mis en place une équipe spéciale chargée exclusivement du nettoyage permanent des surfaces de contact (poignées, boutons d’ascenseur, etc.) avec des produits antiseptiques, en plus de l’acquisition d’un stock des masques anti-projections, qui seront rendus obligatoires en cas de pandémie déclarée. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc