×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Chine lance sa Société d’investissement d’Etat

Par L'Economiste | Edition N°:2607 Le 11/09/2007 | Partager

. SIE présenterait des formules d’investissement à l’échelle internationaleLA Chine pourrait formellement lancer cette semaine sa Société d’investissement d’Etat (SIE), chargée de faire fructifier une partie de ses gigantesques réserves de change, a affirmé lundi10 septembre, le China Securities Journal. «Selon une source informée, un embryon d’équipe dirigeante a déjà vu le jour», comprenant notamment le vice-secrétaire général du gouvernement et ancien vice-ministre des Finances Lou Jiwei et le DG Asie de la banque Goldman Sachs, Fred Hu, a indiqué le journal officiel. Fred Hu, interrogé par le journaliste du China Securities, a refusé de confirmer cette information. Il a cependant estimé que la SIE devrait «s’efforcer de composer des formules d’investissements à l’échelle internationale, qu’il s’agisse d’actions, d’obligations, de produits à terme, de produits spéciaux, immobilier, fonds spéculatifs», selon la même source. Les réserves de change chinoises, les premières au monde, ont dépassé au printemps les 1.300 milliards de dollars et se rapprochaient même des 1.400 milliards fin juillet, a indiqué Zhang Xiaoqiang, vice-président de la Commission nationale pour la réforme et le développement (CNRD, principal organisme de planification économique) cité en fin de semaine dernière par la presse. Ces réserves, selon les analystes, sont majoritairement composées d’actifs en dollars (70% selon des estimations) et notamment de bons du Trésor américain, dont la Chine était le deuxième détenteur au monde après le Japon fin juin, avec quelque 405 milliards de dollars, selon le Trésor américain. Pour en gérer une partie, Pékin a annoncé la constitution de la nouvelle société, appelée en anglais China Investment Company Ltd par le quotidien officiel publié dans cette langue China Daily. Selon les médias chinois, cette agence devrait être à la tête d’au moins 200 milliards de dollars ou 1.550 milliards de yuans. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc