×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    La céramique et les salles de bains en salon à Bologne

    Par L'Economiste | Edition N°:608 Le 04/10/1999 | Partager

    De notre envoyé spécial en Italie, Adil BOUKHIMA

    · Le salon abrite 1.075 exposants provenant de 30 pays

    · Différents types de carreaux céramiques sont exposés, des anciens modèles faits main aux nouvelles tendances conçues par ordinateur


    Le secteur du bâtiment est à l'honneur. Au Maroc, comme à l'étranger, les salons d'exposition se suivent mais ne se ressemblent pas. Chacun est dédié à une branche. Pour la céramique et l'ameublement des salles de bain, les professionnels se sont donné rendez-vous depuis le 28 septembre à Bologne en Italie pour la dernière édition du siècle du CERSAIE, le salon international de la céramique et ameublement pour salles de bain. Une manifestation considérée comme la plus importante et la plus fréquentée du secteur.
    Les chiffres le montrent. Sur une superficie de 136.000 m2, environ 1.075 exposants provenant de 30 pays vont rencontrer plus de 100.000 visiteurs. Une participation très forte à laquelle s'ajoute un calendrier complet de séminaires et de colloques. Déjà dans la première journée du salon, les participants et les visiteurs ont pu assister à la conférence d'inauguration consacrée aux "défis du nouveau millénaire". Le programme des séminaires devra se poursuivre jusqu'au 2 octobre, date de clôture du salon. D'autres rencontres sur des thèmes différents, tels que la bio-architecture, le commerce électronique, le financement de la recherche industrielle et les aspects techniques et réglementaires, sont au programme.
    Différents types de carreaux sont exposés au Cersaie, des anciens modèles faits la main mais aussi les nouvelles tendances conçues par ordinateurs. Ces techniques permettent de fabriquer plus facilement des produits toujours plus complexes: des carreaux tridimentionnels sans besoin de rectification ultérieure et une grande précision dans le mélange des couleurs et des effets combinant décor et épaisseur. Mais la décoration traditionnelle garde sa place privilégiée et se partage le marché avec les carreaux les plus "high tech".

    Il faut dire que le pinceau ne souffre nullement de la concurrence du graphisme assisté par ordinateur, du laser, des tampons et des lignes de production entièrement automatisées.
    Ces techniques ont cependant joué un rôle déterminant dans l'extension de l'emploi des carreaux. Ceux-ci sont de plus en plus utilisés dans les salons, les chambres, les bureaux, les terrasses et les vérandas. Et pour cause, ces carreaux offrent une réponse personnalisée à tout problème de finition en s'affirmant comme élément d'ameublement à part entière.
    Au Cersaie, ils sont disponibles en de nombreux formats et s'adaptent à tous les systèmes de poses, permettant ainsi de "créer la chaleur de l'habitat traditionnel et le raffinement des revêtements en pierres dans de somptueuses salles de bain".
    Côté revêtement des sols et des murs, il est difficile de les dissocier comme auparavant.
    Les entreprises d'ameublement pour salles de bain offrent les nouvelles tendances du secteur, proposant ainsi des produits aux standards de qualité élevée. Ces produits remplissent les conditions requises d'esthétique, de fonctionnalité, d'hygiène et de sécurité.


    L'industrie italienne en chiffres


    La 17ème édition du Cersaie a permis également aux professionnels du monde entier de faire le point sur la situation de l'industrie italienne des carreaux céramiques, un secteur qui a progressivement bâti, renforcé et canalisé sa position de leader international.
    La production, qui a atteint en 1998 le niveau record de 588,9 millions de m2 produits, s'appuie sur un tissu économique de 280 entreprises dont la plupart sont constituées en groupes industriels. Environ 363 sites de production sont recensés, employant plus de 31.000 personnes.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc