×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

La Centrafrique mise à sac

Par L'Economiste | Edition N°:1480 Le 20/03/2003 | Partager

. Une centaine de Français évacués de Centrafrique par l'Armée française ont raconté «le chaos» et «les pillages»Arrivés tôt hier matin à l'aéroport parisien de Roissy, une centaine de Français évacués de Centrafrique par l'Armée française ont raconté «le chaos« et «les pillages«. Fuyant la Centrafrique après le coup d'Etat éclair du général François Bozizé, les Français ont débarqué d'avions Air France en provenance de Libreville. Ils avaient auparavant été évacués par avion de transport militaire Transall de Bangui vers le Gabon par l'Armée française. A Roissy, leur arrivée a provoqué pleurs, cris de joie et embrassades avec les proches venus les accueillir. «Les pillards sont venus en nuées, des centaines, des milliers. L'horreur! Ils m'ont tout pris«, a raconté un homme d'une cinquantaine d'années en étouffant un sanglot avant de se détourner. Une femme, la quarantaine, témoigne anonymement par peur de représailles car elle aussi devra bientôt retourner à Bangui pour son travail: elle a remarqué parmi les pillards «des soldats tchadiens et centrafricains, en plus des habitants de Bangui«. «Ils ont pillé toutes les villas, les magasins, les administrations. Ils ont brûlé les ministères. J'ai des amis dont la maison a été rasée en quelques heures«, raconte-t-elle, visiblement sous le choc. La Côte d'Ivoire ne fera pas l'expérience du syndrome de Centrafrique, où le général François Bozizé, ancien chef d'état-major, s'est autoproclamé président après avoir renversé Ange-Félix Patassé«, a déclaré le chef d'état-major de l'armée ivoirienne, le général Mathias Doué, selon le quotidien d'Etat Fraternité Matin dans son édition d'hier mercredi. «Il n'y aura jamais de Bozizé ici. Ce qui est arrivé en Centrafrique n'arrivera jamais en Côte d'Ivoire«, a lancé le général Doué. «Là-bas, on dit RCA (République Centrafricaine, ndlr), ici on dit RCI (République de Côte d'Ivoire, ndlr). Ce n'est pas la même chose«, a-t-il ajouté. La Côte d'Ivoire est confrontée depuis six mois à une rébellion armée qui contrôle la moitié nord du pays. En Centrafrique, le général Bozizé, également à la tête d'une rébellion, a pris le contrôle de Bangui samedi. De son côté, Kadet, qui présidait la rencontre, a appelé à plus de vigilance de la part de l'armée: «Ce qui vient de se passer en RCA doit attirer notre regard et notre attention. Tirons-en les leçons«, a-t-il lancé, avant d'appeler à la vigilance face au «jeu ambigu et flou« de la France. Rappelons que le président centrafricain autoproclamé, le général François Bozizé, a reçu mardi après-midi le professeur Abel Goumba, opposant historique et président de la Concertation des partis politiques d'opposition (CPPO), a annoncé la radio nationale.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc