×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La CDG met la main sur le CIH

Par L'Economiste | Edition N°:2144 Le 03/11/2005 | Partager

. Le groupe contrôle 57,5% du tour de table. Hésitation en Bourse autour du titre La Caisse de dépôt et de gestion rachète des actifs financiers à tour de bras. Après les 40% des compagnies d’assurances Atlanta et Sanad, la Caisse investit la place du CIH. Comme annoncé dans nos éditions des 28 et 31 octobre, le groupe financier public vient de rendre officiel l’acquisition de 1,97 et 20,23% du capital du CIH respectivement de chez sa filiale la Société centrale de réassurance et la Banque centrale populaire. Ces opérations exécutées le 27 et 28 en Bourse portent sur deux blocs de 651.393 et 6.721.614 actions au prix unitaire de 55 DH. Près de 4.239 autres titres ont été achetés à la SCR sur le marché central pour abaisser le prix du titre jusqu’à 55 DH. Le montant total déboursé par la CDG pour 22,2% supplémentaires dans le tour de table du CIH s’élève à quelque 405,7 millions de DH.La CDG contrôle désormais 57,5% du CIH. Le groupe justifie cette prise de contrôle par “son engagement de contribuer activement à l’accélération du processus de redressement financier de la banque”, rapporte un communiqué diffusé le 1er novembre dans l’après-midi. Cette contribution devrait “entamer une nouvelle étape de développement axée sur le financement du logement et les services aux particuliers”, entend-on auprès du groupe.La CDG s’impliquera donc dans la préparation des prochaines échéances du CIH. La plus importante reste l’augmentation de capital de 1,85 milliard de DH. Une opération qui a été reportée à plusieurs reprises depuis le 1er octobre 2005. Aucune date définitive n’est encore fixée pour l’exécution. Le communiqué de la CDG n’apporte non plus rien de précis, soulignant que “l’opération de recapitalisation est prévue lors des prochaines semaines”.Contacté pour de plus amples informations sur leur partenariat, le management des deux institutions est resté injoignable.Les boursicoteurs sont encore hésitants autour du CIH en Bourse. Le titre s’est apprécié de 1,56 et 2,56% les 28 et 31 octobre, puis il a lâché 3,33% à 58 DH le 1er novembre. Mais la CDG devrait continuer ses achats en Bourse sur le CIH, selon les échos du marché. A son prix actuel, le titre reste très attrayant au vu des projets structurants annoncés pour la banque d’ici à la fin d’année. L’opération-accordéon sur le capital consiste dans un premier temps, après incorporation de 419,37 millions de DH de réserves, à diviser le capital par 10 à 332,33 millions de DH afin d’abaisser les pertes accumulées de 4,44 milliards à 1,45 milliard de DH. Le capital sera représenté par 3,3 millions de titres par l’émission d’une action nouvelle pour 10 anciennes. S’ensuivra alors une augmentation de capital de 1,85 milliard par l’émission de 6 nouvelles actions pour une, pour passer d’une situation nette négative de 1,12 milliard de DH à des fonds propres positifs de 862,38 millions. L’offre est réservée aux détenteurs des droits préférentiels à la souscription au prix de 100 DH l’action.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc