×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    La Caravane du Livre à la trace

    Par L'Economiste | Edition N°:468 Le 22/03/1999 | Partager

    La Caravane du Livre s'est arrêtée jeudi 18 mars à Paris, où elle a pu participer au Salon International du Livre du 18 au 24 mars. Pas moins de 200 auteurs marocains édités au cours de ces deux dernières années sont exposés dans une partie de la caravane aménagée en bibliothèque-librairie. Celle-ci, décorée aux couleurs du Maroc, transporte une quinzaine d'écrivains marocains, ainsi que plusieurs libraires, éditeurs, journalistes et musiciens. Parmi eux, citons Abdelkader Retnani des éditions Eddif, Marie Louise Belarbi de la librairie Carrefour des Livres, Amina Retnani Alaoui du Carrefour des Arts, Jean François Schaal, directeur de l'Institut Français de Tanger et Tétouan et un trio de musiciens (luth, violon, percussions), des auteurs Rida Lamrini (le Maroc de nos enfants) et Jean-Pierre Koffel (Des pruneaux dans le tagine). Un catalogue a été édité pour l'occasion (20.000 exemplaires), intitulé "Deux cent livres pour une caravane".
    Avant d'arriver à Paris, ils sont passés par Montpellier, Pézénas, Toulouse et Tulle. Dans chacune de ces villes, ils sont restés deux à trois jours en moyenne et ont visité bibliothèques, librairies, lycées et universités.
    A chaque étape, la Caravane présente les 200 ouvrages marocains. Des rencontres-débats et des réceptions sont également organisées en leur honneur. Ces dernières sont clôturées par un quart-d'heure musical marocain réalisé par le trio des musiciens présents. A leur arrivée à Sète le 1er mars, les "pèlerins" sont filmés par une équipe de RFO (Radio France Outremer) pour le compte des "visions d'Afrique", une émission diffusée sur TV5.
    A Toulouse, une émission radio d'une heure leur a été consacrée. Elle était animée par une jeune journaliste d'origine marocaine. La caravane a pu aussi participer au Salon du Livre et du Vin de Balma, qui venait d'ouvrir ses portes dans la ville. Lundi 8 mars, Narjis Rehraye, Zakya Daoud, Aicha Ech-Chenna et Mohamed Ennaji ont rejoint la caravane à Toulouse pour participer à un débat sur la situation de la femme au Maroc.

    Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc