×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La capitale spirituelle fait peau neuve

Par L'Economiste | Edition N°:1600 Le 12/09/2003 | Partager

. Des chantiers partout dans la ville seront achevés le 25 septembreFès s'embellit. C'est une large opération de réaménagement d'espace urbain que connaît la ville depuis une dizaine de jours. La capitale spirituelle se prépare pour accueillir Sa Majesté le Roi et le président français Jacques Chirac. Leur visite est prévue dans quelques semaines. L'opération, qui s'inscrit dans le cadre d'un grand programme de mise à niveau de la ville, concerne toutes les communes. Elle n'a aucun lien avec les élections communales, rassure Abderrahime Filali Baba, président sortant de la CUF (Communauté urbaine de Fès). Et d'ajouter que les travaux en cours ont été planifiés bien avant les élections. C'est le wali de Fès-Boulemane, Ahmed Arafa, et le secrétaire général de la wilaya Abdellah Kacimi qui supervisent eux-mêmes les travaux. Les deux hommes veillent personnellement sur cette campagne de rénovation de la ville. Ils parcourent les quartiers en voiture pour surveiller l'avancement des travaux. Lesquels travaux portent notamment sur le désherbage des bas-côtés, l'entretien des places publiques, de l'éclairage public et des espaces verts, le curage des cours d'eau et la rectification des routes. Tous les services concernés à travers la wilaya de Fès sont mobilisés. Des raboteuses, des camions et d'autres grands engins ont été mis à leur disposition. C'est étonnant, une machine perfectionniste enlève le goudron défectueux et le remplace en un temps record. En moins de 48 heures, plus d'un kilomètre de voiries a été refait sur la route d'Imouzzer, constate L'Economiste. En tout cas, il semble que c'est bien parti pour la ville. Tout a été mis à neuf et Fès retrouve ses plus beaux atours. Telles sont les premières impressions des citoyens fassis. Ces derniers ont, dès le début de ce mois, senti une nette amélioration dans leur environnement. “La ville ne ressemble plus à elle-même. Elle acquiert un nouveau look: un look qu'elle a toujours mérité”. C'est ce qu'indique un vieil homme rencontré au Boulevard Hassan II. Quatre entreprises travaillent en permanence pour la réalisation des travaux de rénovation. Il s'agit de l'entreprise Krékech, la GCR, la GTR et la Radeef. “Les chantiers seront achevés le 25 septembre, indique Abdellah Kacimi, secrétaire général du wali. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc