×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    La BP cible les petits revenus

    Par L'Economiste | Edition N°:2763 Le 24/04/2008 | Partager

    Le groupe Banques populaires fait les yeux doux aux personnes à faible revenu et lance le pack «Al Hissab Al Chaabi». Ce nouveau produit, «unique », précisent les responsables de la banque, offre une série d’avantages : l’accès à un compte et carte bancaires, des alertes SMS sur les opérations courantes, un relevé de compte, la gratuité des commissions liées aux opérations sur compte, la possibilité de recharger sa carte téléphonique dans les guichets automatiques. Al Hissab Chaabi s’adresse aux personnes ayant un revenu mensuel inférieur ou égal à 3.500 dirhams, travaillant dans le secteur informel ou organisé. Les bénéficiaires de cette nouvelle offre, qui se recruteront en milieu urbain, périurbain et rural, pourront désormais ouvrir un compte bancaire auprès de la banque sans aucun dépôt initial. Les frais de tenue de compte étaient souvent rédhibitoires pour une large frange de la population non bancarisée. Pour le nouveau produit des Banques populaires, ces frais seront fixés à 9 dirhams par mois, payables chaque trimestre. Seul bémol: le nouveau package ne sera pas assorti de facilités de caisse ni de possibilités de crédit. Les responsables de la banque expliquent qu’ils ne veulent pas pousser ces clients à l’endettement en raison de leur faible niveau de revenu.Pour faire la promotion de sa nouvelle offre, la banque organise une campagne de publicité de trois semaines à travers la télévision, la radio, la PLV, l’édition de flyers… Tout un programme pour vulgariser la banque auprès d’une population qui a toujours pensé que la banque n’était faite que pour les nantis. «Ce nouveau produit vise à booster le taux de bancarisation au Maroc, à peine 26% de la population, qui reste l’un des plus faibles de la région, », précise Rachid Agoumi, en charge de la direction marketing et communication du groupe. En clair, la banque va puiser dans les 15 millions de Marocains non bancarisés et projette de drainer pour l’année 2008 environ 275.000 nouveaux clients via son nouveau produit.H.E.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc