×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La Bourse revitalisée

    Par L'Economiste | Edition N°:3244 Le 31/03/2010 | Partager

    En dépit de la suspension de 5 valeurs sUite à la fusion SNI-ONI, la Bourse de Casablanca a bouclé la séance du Mardi en forte hausse dans des proportions équivalentes à celles de la séance de la veille. Ainsi à la clôture, le baromètre de toutes les valeurs se bonifie de 1,23% à 11.585,72 points. Pour sa part, l’indicateur des valeurs les plus liquides fait légèrement mieux pour avancer de 1,43% à 9.437,57 points. En conséquence, leurs performances annuelles s’en trouvent élargies à 10,93% pour le Masi et 11,50% pour le Madex. La capitalisation, même amputée de 5 valeurs, s’élargit de 7 milliards de DH à 567 milliards. Côté variations, la séance a vu le titre Managem réservé à la hausse. Dans ces conditions, le titre prend la première place du palmarès des plus fortes hausses pour se bonifier de 5,99% à 310,45 DH, soit 17,55 DH de plus que son cours de la veille. Il est suivi d’Attijariwafa bank qui gagne également 5,99% à 290,10 DH. Dans de proportions équivalentes, SMI avance de 5,97% à 1.101 DH. Son cours gagne ainsi 62 DH par rapport à la veille. Involys et Cherifienne d’Engrais ferment la marche en progression respectivement de 5,72% à 184 DH et de 5,68% à 321 DH.A l’inverse, Brasseries du Maroc se place, au coude à coude avec Med Paper, en tête du classement des plus fortes contre-performances. Les deux titres perdent respectivement 6% à 3.009 DH et 5,98% à 93,94 DH pour la seconde. Non loin derrière, DLM recule de 5,69% à 679 DH. Timar limite sa contre-performance à 3,73% pour s’établir à 284 DH. Maghreb Oxygène s’en sort mieux, la valeur se détériore de 3,31% à 226,20 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 57 valeurs parmi lesquelles 27 sont en hausse, 24 en recul et 6 stagnent. Dans ces conditions, le flux transactionnel réalisé sur le marché central actions bondit à plus de 1 milliard de DH. La fusion SNI-ONA continue d’alimenter la dynamique du marché et stimuler les investisseurs. La valeur à la une reste incontestablement Addoha qui a drainé un volume global de 279 millions de DH. Elle est suivie d’Attijariwafa bank (197 millions de DH), Itissalat Al-Maghrib (160 millions de DH), BCP (117 millions de DH) et Alliances (48 millions de DH). A noter que les valeurs Centrale Laitière, Lesieur Cristal, ONA, SNI, Cosumar sont toujours suspendues.M. A. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc