×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

La BNDE marque le virage vers la banque commerciale

Par L'Economiste | Edition N°:291 Le 31/07/1997 | Partager

Trois ans après le lancement de son programme de restructuration, la BNDE affiche des résultats palpables. Son activité traditionnelle se stabilise et les engagements à court terme décollent. Le défrichage des relations avec l'Etat marque des avancées significatives.


La BNDE tout comme la BCP figurent sur la liste des prochaines privatisables. A ce jour, quatre candidats auraient manifesté leur intérêt par des offres spécifiques. Des pas importants ont été franchis depuis le démarrage de l'opération. Les relations croisées entre l'Etat et la BNDE ont été en grande partie "débroussaillées". Ainsi, les problèmes fiscal et de couverture des taux de change ont été résolus, est-il indiqué auprès du Ministère de la Privatisation. Subsistent toutefois deux difficultés: d'une part, le problème de l'actionnaire de référence et, d'autre part, celui de la garantie de l'Etat sur des emprunts contractés par la BNDE.
Le rapport d'activité 1996 précise cependant que le taux de couverture par l'Etat des risques sur crédits directs BNDE a chuté en 10 ans, passant de 32% en 1986 à 1,6% en 1996. "Ceci s'explique par l'absence de crédits accordés au secteur public au cours des dernières années et par l'amortissement progressif des anciens prêts garantis", est-il précisé.
Sur le plan interne, le programme de restructuration entamé en 1994 commence à donner ses fruits, à en croire le management de la banque. Outre l'activité classique de financement de projets, il est à rappeler que la diversification de la gamme de produits de financements et de services et le développement des activités de banque commerciale & de banque d'affaires constituent les grands axes de cette stratégie.

Au terme de l'exercice 1996, le résultat net de la BNDE s'est apprécié de 15,4% à 75,05 millions de DH. Dans un contexte de ralentissement de l'investissement productif, la banque a légèrement amélioré son activité. Les agréments de financements ont porté sur 2,93 milliards de DH, en hausse annuelle de 6%.
Les crédits directs ont atteint 1,42 milliard de DH et permis la concrétisation de 3,8 milliards de DH d'investissements, soit une hausse de 5% par rapport à 1995. Les agréments à terme ont, quant à eux, baissé de 14% à 1,4 milliard de DH, donnant lieu à des déblocages d'un montant global de 901 millions de DH. Le quantum de financement est passé successivement de 48 à 40% pour s'établir à 37,5% entre 1994 et 1996. "Ce qui traduit une plus grande consortialisation des opérations avec d'autres banques", indique le rapport. Les prises de participations se sont élevées à 11 millions de DH contre 106 millions en 1995. "Elles ont concerné quatre affaires dont les deux sicav gérées par la BNDE". Les opérations de cautionnement de crédits à terme atteignent, elles,
4 millions de DH contre 38 millions, l'année antérieure.

Côté activité de banque commerciale, les engagements à court terme ont progressé de 28% à 1,5 milliard de DH. Les crédits par décaissement ont à eux seuls totalisé un peu plus d'un milliard de DH, soit un saut de 56% par rapport à 1995. Les crédits par signature ont pour leur part totalisé 471 millions de DH.
A signaler l'expansion des opérations internationales avec un volume total de 1,2 milliard de DH.
Sur le plan de la collecte de ressources, le réseau a amélioré ses performances avec un niveau moyen de 575 millions de DH, en hausse de 47,4%.
Les deux secteurs bénéficiaires sont la chimie et parachimie et l'agro-alimentaire, avec respective-ment 30 et 22% des financements accordés par la banque.

Mouna KABLY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc