×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La Banque mondiale veut guider et non plus imposer

Par L'Economiste | Edition N°:2136 Le 24/10/2005 | Partager

. 3,5 milliards de DH pour appuyer la stratégie de coopération 2005-2009Les équipes de la Banque mondiale (BM) inscrivent leurs interventions dans une démarche participative en ce qui concerne la conduite de la stratégie de coopération (CAS) 2005-2009. «Nous serons un cabinet de consulting à la disposition du gouvernement et de la société civile», a souligné Farid Belhaj, directeur du bureau régional de la BM pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, le 20 octobre à Casablanca, lors d’une rencontre avec la presse. «Le CAS n’est plus un plan directeur, mais une orientation stratégique explicite qui s’articule autour du programme gouvernemental», explique Belhaj. Dans ce sens également qu’il est modulable selon les réformes engagées. «Il n’y a pas de liste définitive des activités de la banque pour les quatre prochaines années, mais des programmes illustratifs de prêts et d’études analytiques pour chacun des objectifs poursuivis», note le directeur du bureau régional. La finalité du CAS est de soutenir, à travers des réformes institutionnelles, le Maroc dans ses principaux défis de développement. Une enveloppe de 250 à 350 millions de dollars (environ 2,5 à 3,5 milliards de DH) par an est proposée à l’appui de ses 4 objectifs. On retrouve en premier l’amélioration de la compétitivité et le climat de l’investissement. A travers son appui, la banque veut garantir la stabilité macroéconomique, rendre l’administration plus efficace et accroître la création d’emplois privés. Mais aussi renforcer le rôle du secteur financier en tant que vecteur de croissance ainsi que développer la compétitivité du secteur agricole. Le deuxième objectif, lui, compte améliorer les conditions de vie des pauvres et des vulnérables. L’effort est orienté vers la réduction des bidonvilles et l’amélioration des conditions d’accès au logement pour ces segments de la population. Il s’agit également d’élargir l’accès aux services de base, aux programmes sociaux et aux opportunités économiques dans les poches de pauvreté. Améliorer la gestion et l’efficacité de l’éducation comme troisième objectif passe, elle, par un meilleur accès et une bonne qualité de l’instruction de base ainsi qu’une augmentation des taux de succès et d’insertion dans l’enseignement et la formation professionnelle. «Une enveloppe de 80 millions de dollars sera allouée sur les trois prochaines années pour la réforme du système éducatif», selon Ousmane Diagana de la BM. Last but not least, l’objectif de modernisation des services de l’eau et de l’assainissement vise en premier le cadre juridique, la planification et les mécanismes de financement du secteur. Il améliore aussi l’accès et l’élargissement du traitement de bassins ciblés, ainsi que la performance financière et d’exploitation des opérateurs de l’eau.


Gestion des risques

La BM veut atténuer les risques qui entravent l’exécution du CAS. Il s’agit d’améliorer la réactivité du gouvernement à relever les défis économiques et sociaux du pays, fluidifier le processus de prise de décision et réduire l’attractivité et l’importance du financement de la BM pour répondre aux besoins du Maroc. L’institution de Bretton Woods entreprendra une analyse plus systématique de l’économie politique du pays et améliorera sa capacité à appuyer les réformes en sensibilisant les acteurs importants. Elle fournira un travail analytique et des conseils techniques ponctuels et de haute qualité ainsi qu’un dosage approprié des instruments de financement. Enfin, elle renforcera les synergies avec les autres partenaires du développement du pays. B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc