×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Banque mondiale craint une crise de l’endettement

Par L'Economiste | Edition N°:3052 Le 23/06/2009 | Partager

. Croissance de 1,2% dans les pays en développement en 2009 La Banque mondiale a indiqué hier qu’elle prévoyait une croissance de 1,2% dans les pays en développement cette année, et, en excluant la Chine et l’Inde, un PIB brut en recul de 1,6%. L’institution avait publié huit jours plus tôt une prévision pour l’économie mondiale, montrant une chute de 3% du PIB mondial cette année. Elle a légèrement revu ce chiffre hier à 2,9%. La dernière prévision, publiée fin mars, faisait état d’une croissance annuelle de 2,1% dans les pays en développement, et nulle en excluant la Chine et l’Inde. En 2010, la croissance mondiale devrait être de 2%, et celle des pays en développement de 4,4% (+2,5% en excluant la Chine et l’Inde), selon la Banque. Ces prévisions ont été publiées dans un rapport intitulé «Financement du développement à l’échelle internationale 2009: tracer la voie de la reprise mondiale», publié à l’occasion d’une conférence sur l’économie du développement, qui se tient à Séoul. La Banque mondiale s’y inquiète du tarissement des flux de capitaux privés vers les pays en développement, qui devraient chuter de près de moitié cette année (49%), à 363 milliards de dollars contre 707 milliards en 2008, après un record à 1.200 milliards en 2007. L’institution prévoit également un recul de 9,7% du volume du commerce mondial cette année, avant une reprise de 3,8% l’année prochaine. L’institution recommande «une attention toute particulière» pour «les risques de crise de balance de paiements et de restructuration de la dette dans bon nombre de pays», voulant «éviter une autre crise de l’endettement comme celles vécues dans les années 1970 et 1980». C’est particulièrement le cas pour les pays en développement d’Europe et d’Asie centrale, où le PIB devrait chuter de 4,7% cette année, avant de rebondir légèrement en 2010 (+1,6%). L’autre région où le PIB reculerait en 2009 avant de repartir en 2010 (+2%) serait l’Amérique latine et les Caraïbes. En revanche, l’Asie de l’Est et Pacifique (+5% en 2009, puis +6,6% en 2010), l’Asie du Sud (+4,6% puis +7%), le Moyen-Orient et Afrique du Nord (+3,1% puis +3,8%) et l’Afrique subsaharienne (+1% puis +3,7%) maintiendraient une croissance.J. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc