×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

La 11ème édition de l'épreuve commençant le 23 mars : Le Marathon des Sables fait le plein des médias

Par L'Economiste | Edition N°:222 Le 21/03/1996 | Partager

Le Marathon des Sables entre dans sa onzième année et, surtout, sa deuxième décennie, explique, confiant, Patrick Bauer, organisateur de l'épreuve, au cours de la conférence de presse de présentation du cru 96. Durant sept jours, du 23 mars au 1er avril, 193 concurrents de 18 nationalités se lanceront à l'assaut du désert marocain sur un parcours de 233 km. De tous les concurrents, un seul aura participé à toutes les éditions du Marathon des Sables depuis sa création. Il s'agit de Brahim El Joual, 54 ans boucher de son état. Seule femme marocaine qui sera au départ de la compétition, Houriya Benhima constituera l'autre attraction du marathon. Elle est surnommée "la sirène du désert".
Au fil des ans, l'épreuve s'est étoffée pour se hisser au rang des rendez-vous de "grandes aventures continentales".
L'un de ses mérites, c'est d'avoir assuré sa continuité même durant les moments difficiles, se vantent les organisateurs qui l'avaient maintenue au plus fort de la tension de la guerre du Golfe en 1991.
Sur le plan de l'organisation, l'édition 96 n'a rien de commun avec celle de 1986 qui avait réuni à l'époque 23 candidats. En témoigne l'impressionnant dispositif logistique tissé autour de l'épreuve: 35 véhicules d'encadrement, 2 hélicoptères, un avion de liaison, du matériel de communication ultra-moderne, etc... Les sponsors de l'épreuve ont aussi offert 20 tonnes d'eau minérale, 3 tonnes de limonade et 7.000 litres de carburants. Une équipe de dix personnes sera chargée de la surveillance médicale des concurrents pour parer à toute éventualité. "Tout est fin prêt", assurent les organisateurs, ravis de la présence massive des sponsors.

17 millions d'espaces publicitaires


Indice supplémentaire du positionnement de cette épreuve, sa couverture médiatique digne des plus grands événements sportifs mondiaux: la plupart des grandes chaînes de télévision européennes ont dépêché des équipes de reportage sur place: TF1, France 2, Canal+, France 3, M6 pour la France; RTBF et RTL/TVI pour la Belgique, la chaîne publique italienne, Sky sport en Angleterre, Eurosport, TV5 Europe, MCM, la chaîne japonaise NTV, Canal Horizon, etc... Une quinzaine de chaînes au total diffuseront les images de la compétition, qui s'affirme ainsi comme un des vecteurs de communication institutionnelle les plus importants du Maroc. Selon les organisateurs, les retombées médias de l'édition de l'an dernier (presses audiovisuelle et écrite) représentent l'équivalent de 17 millions de DH d'espaces publicitaires.
Plus de 160.000 de prix seront distribués aux vainqueurs de différentes catégories engagées: classement individuel (30.000 FF), classement par équipe (20.000 FF), classement féminin (15.000 FF), classement vétéran (5.000 FF) et classement jeune (1 billet d'avion).

Abashi.SHAMAMBA.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc