×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

La 10ème édition du film européen à partir du 25 novembre

Par L'Economiste | Edition N°:640 Le 17/11/1999 | Partager

· Les recettes de cette édition seront versées à l'AMSIP, une association d'insertion des enfants en difficulté

· «Le Café de la Plage» de Mohamed Ulad Mohand et «Le dernier spectacle» de Noureddine Lakhmari, deux courts métrages marocains à l'honneur


«Chaque jour Rosetta part au front à la recherche d'une place qu'elle trouve, qu'elle perd, qu'on lui reprend... obsédée par la honte d'être une déplacée... Elle voudrait une vie normale, comme eux, parmi eux». Le synopsis de Rosetta est captivant, car il est réel: c'est simplement l'histoire d'une personne qui ne travaille pas, quand elle ne l'a pas choisi.
Tout comme ce joyau du cinéma contemporain européen, une dizaine de productions seront programmés lors de la 10ème édition du film européen, organisée du 25 novembre au 4 décembre.
En fait, ce sont huit longs métrages européens et 5 courts métrages sud-méditérannéens (Maroc, Algérie et Liban) qui seront à l'honneur lors de cette édition. Le cinéma marocain est représenté par deux oeuvres de Mohamed Ulad Mohand et Noureddine Lakhmari. Les deux productions s'intitulent respectivement «Le Café de la Plage» et «Le dernier spectacle». Les recettes de cette édition du film européen seront versées à l'AMSIP, une association d'insertion des enfants en difficulté. Par ailleurs, 2M programmera, à partir du 30 novembre, quelques films sélectionnés lors de cette 10ème édition.

Côté productions européennes, les films projetés se veulent «une nouvelle manière de briser les conventions, de réinventer le cinéma, de forcer la vérité et de briser les dogmes». D'une femme qui nous entraîne dans une course folle et nous essouffle à William Shakespeare en perte d'inspiration en passant par une fête de famille bourgeoise qui casse les dogmes ou encore un réalisateur algérien évoquant les rêves de ceux qui émigrent, ce cocktail est choisi en fonction du succès que ces films ont remporté dans les salles européennes. «Le cinéma européen s'interroge sans cesse. Il résiste, remue, refuse les tendances et se réinvente... Et c'est ce cinéma que nous voulons montrer dans cette dixième édition», indiquent les organisateurs. Les films se dérouleront au Théâtre Mohammed V à Rabat, à la salle de la FOL à Casablanca et au cinéma Avenida à Tétouan.

Hassan BOUCHACHIA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc