×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L’OCP revoit sa politique d’achats

Par L'Economiste | Edition N°:2854 Le 05/09/2008 | Partager

. Signature de 2 conventions-fournisseurs en octobre. Plan d’investissement: 22 milliards de DH d’ici 2012 . 3.000 fournisseurs référencés dont 56% nationaux Restructuration tous azimuts du processus de la fonction Achats chez le groupe OCP. Une démarche qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie 2008-2020 du phosphatier. Une refonte qui est surtout dictée par les ambitions de croissance de capacités du groupe, notamment dans le secteur minier, et par son programme d’investissement. D’ici 2012, le plan d’investissement de l’OCP est de quelque 22 milliards de DH. Les très bons résultats du groupe lui permettent aujourd’hui d’entreprendre une grande politique de sa mise à niveau sur plusieurs plans: industriel, social, process de gestion… Une restructuration de l’amont à l’aval qui reconsidère l’ensemble des modes de fonctionnement. L’idée consiste à valoriser l’image, incruster une culture de transparence, mais aussi anticiper face à un marché mondial d’engrais et de phosphates en perpétuelle mutation. A l’échelle du groupe, «cette refonte est l’un des chantiers les plus importants de la mue stratégique enclenchée», explique le management. L’objectif est de reconsidérer l’ensemble du processus avec les fournisseurs et améliorer la performance dans les approvisionnements et gestion des stocks. Mais surtout, in fine, améliorer l’intégration des différents pôles-métiers. L’enjeu majeur étant de déployer dans les meilleures conditions le plan d’investissement du groupe (22 milliards de DH). La priorité des priorités est de réhabiliter l’outil de production, mais aussi assurer l’implémentation du réseau de pipe lines. Pour rappel, depuis les années 70 jusqu’à 2006, l’investissement dans le matériel industriel a été bloqué. A tel point qu’il y a un surcoût dans la maintenance. L’appareil industriel du groupe s’est déprécié à hauteur de 95%, estime-t-on auprès du phosphatier. Aujourd’hui, il faut profiter de l’envolée des prix des phosphates et réinjecter du cash dans la réhabilitation de l’outil de production. A cet effet, deux conventions-fournisseurs seront signées durant le mois d’octobre. La première porte sur les marchés avec les fournisseurs de chimie. Quant à la seconde, elle sera d’ordre général portant sur l’ensemble des approvisionnements (équipements, prestations de services, consommables…). Si tout se passe comme prévu, la mise en œuvre de ce processus de transformation devra être finalisée début 2009. En revanche, dès début octobre prochain, les nouveaux processus seront opérationnels à l’échelle du groupe. L’un des effets majeurs de cette mutation devra se produire dans l’immédiat par l’allègement des délais de traitement des dossiers d’achats. Signalons que les délais habituels de traitement dépassent souvent les 12 mois. Aujourd’hui, le groupe compte passer à des délais nettement plus courts. L’on parle de 3 à 5 mois en moyenne. Cette amélioration dans les délais impliquera une évolution dans la productivité des achats. Les relations et les modes de fonctionnement avec le microcosme des fournisseurs sont appelés à leur tour à s’améliorer.


Les achats en chiffres

LE groupe a enregistré quelque 9,2 milliards de DH d’engagements au titre de l’année 2007. Au total, le nombre de commandes et marchés passés par les différentes entités Achats en 2007 dépasse les 8.000 opérations. 80% de ces marchés portent sur les consommables. Le phosphatier traite avec 32.000 fournisseurs référencés, dont 56% sont des nationaux. La grille des achats compte avec 250.000 codes-articles de consommables et quelque 1.500 codes pour les articles d’équipements et autres prestations de services. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc