×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

L’histoire de la conquête d’Al Andalous

Par L'Economiste | Edition N°:3117 Le 29/09/2009 | Partager

. Intrigues de palais, alliances, liaisons et animosités farouches . Des repères chronologiques, des cartes légendées… «Al-Andalus, Ombres et lumière», cet ouvrage de Kenza Homman Loudiyi et son mari Abdellah El Ghazouani, paru en librairie il y a quelques mois, mérite d’être lu. Edité par Afrique Orient à Casablanca, cet ouvrage raconte l’histoire d’Al Andalous, une histoire intimement liée à celle du Maroc. Ecrit comme un roman, il fait revivre les personnages historiques, qui deviennent narrateurs, le temps d’un chapitre. A tour de rôle, ils racontent les intrigues de palais, les alliances, les liaisons et les animosités farouches et sans pitié de cette grande épopée que fut la conquête d’Al Andalous. Le livre couvre donc la période allant du débarquement de Tarik Ibnou Ziad dans le détroit de Gibraltar en 732 de notre ère, à 1412, date de la chute de Grenade et de l’expulsion des Arabes.Kenza Homman Loudiyi et son mari ont travaillé sur cet ouvrage pendant deux ans. Agés respectivement de 56 et 57 ans, ils ont pris le temps de se consacrer à cette histoire pour laquelle ils se sont passionnés. Abdellah El Ghazouani exerce toujours en tant que professeur de littérature française à l’Université Hassan II de Aïn Chock, son épouse, anciennement professeur de langues, est déjà à la retraite. «Nous avons eu envie d’écrire un ouvrage sur ce thème car nous nous sommes aperçus que les jeunes ne connaissent pas bien leur histoire. La masse d’informations était tellement importante, que nous avons choisi de présenter l’histoire sous forme de chapitres distincts et quasiment autonomes les uns des autres», explique Kenza Homman. Chaque chapitre commence par une feuille de «repères», avec une chronologie des principaux événements à retenir. Une série de cartes légendées agrémentent le livre et permettent de mieux situer Al Andalous dans l’espace et dans le temps. «Notre objectif premier est de donner envie aux gens de lire ce livre pour connaître le passé et mieux comprendre le présent. Il ne s’agit pas de pleurer sur cette époque révolue. Il s’agit éventuellement de s’en imprégner, de s’en nourrir et de s’en inspirer», souligne encore Kenza Homman Loudiyi. «Je souhaiterais que les étudiants et les chercheurs continuent à creuser pour découvrir encore plus de choses extraordinaires sur ce sujet passionnant. Un seul livre n’est pas suffisant», poursuit-elle. Après la parution de ce premier roman, le couple s’est attelé à l’écriture d’un autre ouvrage, cette fois sur l’histoire contemporaine du Maroc. Ils y travaillent intensivement, dans l’espoir de le publier en février prochain. Souhaitant consulter quelques archives à Paris et Vincennes, les deux professeurs, qui ont voyagé surtout en Espagne au cours des dernières années, se sont vu refuser le visa par le consulat français, sans explication. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc