×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

L’étoile s’éteint, la légende commence

Par L'Economiste | Edition N°:3056 Le 29/06/2009 | Partager

. Michael Jackson laisse derrière lui un énorme héritage artistique. Une carrière incomparable, entachée par une vie privée excentrique Michael Jackson était attendu pour un concert à Londres, en juillet prochain. Mais la Faucheuse est passée, vendredi 26 juin, enlevant brutalement le roi de la pop à ses millions de fans. Durant tout le week-end, sa mort –à l’âge de 50 ans- a dominé l’actualité sur toutes les chaînes du monde. Son décès tragique alors qu’il travaillait à la préparation de sa tournée avec Lou Ferrigno (l’interprète de l’incroyable Hulk) dans la série du même nom a provoqué un raz-de-marée d’hommages du monde entier. Des hommages dignes d’hommes d’Etat. La carrière de Michael Jackson a commencé très tôt. A 4 ans, il chante dans les Jackson Five avec ses frères Jackie,Tito, Jermaine et Marlon. Il se distingue rapidement, ses qualités artistiques éclipsant celles du reste de la fratrie. Mais c’est à partir de 1978, année de la rencontre avec le producteur Quincy Jones, qu’il décolle vraiment. L’album «Off the wall» sort l’année suivante, pour s’écouler à 15 millions d’exemplaires, propulsé par des titres comme «Rock with You», ou «Don’t stop till you get enough».Mais l’album de la consécration a été sans conteste «Thriller» sorti en 1982, et dont le titre éponyme a constitué un véritable tournant dans l’histoire de la Pop Music, notamment grâce à son inoubliable vidéoclip. Qui ne se souvient pas de la transformation du chanteur en loup-garou, ou de l’armée de morts-vivants dansant sous sa houlette? L’album «Thriller» recelait également d’autres tubes internationaux comme «Billie Jean» ou «Beat it», qui en ont fait l’album le plus vendu de tous les temps (100 millions d’exemplaires).En 1987, l’album «Bad» vient asseoir la suprématie du King of pop, en se vendant à 32 millions d’exemplaires. Cet opus a également été un réservoir de hits avec «Smooth Criminal», «Dirty Diana», «Bad» ou «Liberian Girl». Même s’il n’a pas égalé les ventes de Thriller, l’album a été un énorme succès. C’est durant cette décennie que les modifications physiques de la star commencent à faire la une des tabloïds. Mais le chanteur nie s’être fait éclaircir la peau, déclarant qu’il souffrait d’une anomalie de la pigmentation appelée vitiligo. Quatre ans après, «Dangerous» cartonne à l’instar de ses grands frères, avec 30 millions d’exemplaires vendus. On se rappelle encore de certains titres dont les clips faisaient étalage de prouesses techniques avant-gardistes à l’époque. La tournée mondiale de cet album avait été l’une des plus spectaculaires qui soient, aussi bien par l’exubérance des décors que par les qualités artistiques du chanteur, véritable bête de scène. En outre, plusieurs invités-surprises étaient apparus dans certains clips: le basketteur Michael Jordan dans «Jam», le top model Naomi Campbell dans «In the Closet», l’acteur Eddie Murphy dans «Remember the Time », ou encore Slash, le guitariste de Guns n’Roses dans «Give In to Me». Deux ans plus tard, Jackson traverse une des périodes les plus pénibles de sa carrière, lorsqu’il est accusé d’abus sexuels sur un enfant de 13 ans. L’affaire se soldera par un arrangement de 22 millions de dollars avec la famille plaignante. Pratiquement dans la foulée, la star convole avec Lisa-Marie, fille d’un autre King, Elvis Presley. Leur union durera moins de deux ans. Mais dans l’intervalle, le chanteur avait préparé son nouvel opus. «History», double album sorti en 1995, qui contient des hits comme «Scream» (en duo avec Janet Jackson), «You are not alone» ou «Earth song». Mais la machine s’essouffle, puisque la seconde partie de l’album ne contient que des versions remastérisées d’anciens tubes. Après son divorce avec Lisa-Marie Presley, Jackson épouse Debbie Rowe, une infirmière australienne, qui lui donnera deux enfants. Le couple divorce deux ans plus tard. L’album «Invincible» sort en 2001. Celui-ci était censé remettre l’artiste en selle, puisqu’il avait accumulé des dettes à cause de son mode de vie excentrique. Mais ce nouvel album a été un échec aussi bien artistique que commercial, comparé aux précédents. Comble de l’ironie, sa production a coûté 30 millions de dollars, ce qui en fait l’album le plus cher de l’histoire. Ce fut la dernière œuvre musicale du chanteur. Si l’énorme contribution artistique de Michael Jackson est mondialement reconnue, sa vie privée a également défrayé la chronique à plusieurs reprises. Accusé et acquitté deux fois de pédophilie, son image en a été fortement ternie. Criblé de dettes, il s’est exilé un temps au Bahreïn, où il se serait converti à l’Islam, à l’instar de son frère Jermaine. Le retour sur scène, programmé avant son décès, avait pour ambition de redorer son blason et d’éponger ses dettes. Il laisse derrière lui trois enfants (le dernier est né d’une mère porteuse), mais également un immense legs artistique, une carrière incomparable, et surtout le Moonwalk, ce pas de danse qui a inspiré les plus grands chorégraphes internationaux. Adam BERRADA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc