×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L’“American international women’s club” soutient les associations

Par L'Economiste | Edition N°:1874 Le 13/10/2004 | Partager

“American international women’s club of Casablanca”. Voilà une ONG internationale qui s’active amplement à soutenir les associations d’enfants, d’handicapés et de femmes. Mais ce n’est pas tout, le club œuvre également dans le domaine du développement durable. Plusieurs réalisations sont à son actif dont la plantation d’arbres.Les sources de financement du Club sont en particulier constitué par la collecte de dons via l’organisation d’événements. Annuellement, l’organisation américaine des femmes casablancaises organise une kermesse, appelée “bazar”, de collecte de fonds. Pour l’année en cours, cette manifestation se tiendra le 5 décembre prochain. La liste des bénéficiaires, déjà arrêtée, inclut 15 associations dont Sœurs de Mère Teresa - Roches Noires, l’Ecole des malvoyants, Cœur de femmes, etc. Rien que durant les trois premiers trimestres de 2004, le Club des femmes a procédé à l’octroi de nombreuses donations. Le nombre en est estimé à près de 16 opérations de bienfaisance. Hôpitaux, centres de formation, associations et instituts d’orphelins ont bénéficié du soutien du Club. Solidarité féminine, Association de lutte contre le sida, Hôpital de Tit Mellil, Goutte de lait... et bien d’autres ONG casablancaises en ont profitées. Ces œuvres de charité consistent essentiellement à mettre à la disposition de ces diverses entités des sommes d’argent. Les montants varient entre 10.000 et 60.000 DH. En tout, “l’American women’s club de Casablanca” a offert près de 335.000 DH pour l’année 2004. A travers ces aides financières, les associations de soutien aux personnes démunies, handicapées ou en situation difficile arrivent, bon an mal an, à s’en sortir.Il faut rappeler que “l’American women’s club de Casablanca fut créé en 1962 par Jean Tomlison, l’épouse du Consul général américain de l’époque. Le premier objectif de l’association était d’aider le service des lépreux de l’hôpital local. En 1963, le Club fut accessible à toutes les personnes anglophones de diverses nationalités. Dans les années 70, le Club de Casablanca fut associé à la Fédération internationale des clubs de femmes américaines à l’étranger. A. J.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc