×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L’Afrique aura du mal à atteindre les Objectifs dumillénaire

Par L'Economiste | Edition N°:2860 Le 15/09/2008 | Partager

. Un rapport fait état de progrès mitigés et très inégaux L’Afrique aura du mal à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) visant à réduire la pauvreté d’ici 2015, a averti la semaine dernière le SG de l’Onu, Ban Ki-moon, qui a appelé le monde à redoubler d’efforts pour l’aider. Le rapport 2008 de l’ONU sur les OMD fait état de progrès mitigés, très inégaux selon les régions, mais aussi de l’apparition de nouveaux défis tels que le ralentissement économique mondial et le réchauffement climatique. D’après le rapport, «des progrès réels et durables ont été accomplis dans la réduction de l’extrême pauvreté». Le nombre de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour est passé de 1,8 milliard en 1990 à 1,4 milliard en 2005. «A ce rythme, l’objectif de diminuer de moitié cette pauvreté entre 1990 et 2015 pourrait être globalement atteint, mais le progrès a été très inégal selon les régions», indique le rapport. Ainsi l’Asie de l’Est et du Sud-Est a enregistré une réduction sensible de l’extrême pauvreté, le taux passant de 56% à 18%, parvenant virtuellement à l’objectif dès 2005. Ce succès est largement dû à la Chine, dont la croissance vigoureuse a permis de sortir 475 millions de personnes de cette zone de pauvreté extrême. Mais les autres régions sont moins bien loties, notamment l’Afrique sub-saharienne, nettement à la traîne avec au contraire une hausse de 100 millions du nombre de personnes vivant en dessous du seuil. Le rapport avertit en outre que l’augmentation actuelle des prix des denrées alimentaires «menace d’annuler les succès limités remportés» dans la lutte contre la pauvreté et la malnutrition infantile. Concernant les autres objectifs, le rapport constate que «la détermination politique, alliée à des investissements ciblés, a permis de réaliser de grands progrès en matière de scolarisation primaire». Cependant, «les filles n’ont toujours pas un accès équitable à l’école primaire dans certaines régions». Le rapport est publié à deux semaines d’un sommet, prévu le 25 septembre à New York, sur les moyens de parvenir à ces objectifs en 2015. Il sera précédé, le 22 septembre, d’une autre réunion sur le développement en Afrique.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc