×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Kelaât Mgouna fête la rose

Par L'Economiste | Edition N°:2764 Le 25/04/2008 | Partager

. Le moussem prévu du 2 au 4 mai. Un programme riche, dont l’élection de Miss RoseL’important, c’est la rose. Et personne ne dira le contraire, surtout pas dans Kelâat M’Gouna, dans la région du Souss Massa Drâa, où la fleur est source de richesses. Pour célébrer ce don de la nature, la région organise, du 2 au 4 mai, la 46ème édition de son festival de la rose. C’est certainement la plus vieille manifestation du genre dans le Royaume. L’édition 2008 coïncide avec le lancement de projets pour la valorisation des produits du terroir. Ces derniers sont appuyés par le Fonds Targa, qui mise 30 millions de DH, et d’Agro Tech SMD, qui apporte une aide de 9 millions de DH. Parmi les produits concernés, la «Rosa Damaskina», qui favorise l’émergence d’une économie sociale régionale fleurissante. Une conférence est d’ailleurs organisée, en marge du festival, pour expliquer les enjeux de ces projets. Rappelons que toute l’économie locale est bâtie autour de la rose, fleur très prisée par les parfumeurs. Par ailleurs, le festival est aussi synonyme de fête. Une riche programmation est annoncée. Outre le défilé de chars et l’élection de Miss Rose, des prestations de troupes folkloriques sont prévues. Parmi elles, notamment celle de Kelaat Mgouna connue pour sa danse ancestrale de l’Abeille. Une foire commerciale est aussi au programme. Les produits du terroir, roses et safran, ainsi que des articles artisanaux seront en vente. Des rencontres sportives sont également au menu avec des trophées symbolisant la rose. A noter enfin que cette manifestation s’inscrit dans le sillage du programme «Printemps de Ouarzazate». Elle a pour objectif de développer et de diversifier l’offre en animation dans la province. L’objectif est bien évidemment d’attirer non seulement le plus grand nombre de touristes dans la région mais aussi de prolonger la durée de séjour. Durée qui ne dépasse pas pour l’instant les deux jours. De notre correspondant Ali Rachidi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc