×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Culture

Kalima, un ambitieux projet de traduction à Abu Dhabi

Par L'Economiste | Edition N°:2658 Le 23/11/2007 | Partager

. Une centaine d’ouvrages seront traduits en arabe cette année. Sciences, économie, histoire, art, droit… Tous les domaines concernésUNE centaine d’ouvrages sur des thèmes très divers publiés en différentes langues (anglais, français, allemand…) seront traduits en arabe au cours de cette année. C’est «The Abu Dhabi Authority for Culture and Heritage», une association basée à Dubai, qui est à l’origine de cette initiative originale, intitulée «Kalima». L’objectif est de mettre à disposition des lecteurs arabophones un maximum d’ouvrages intéressants et variés, sur l’histoire, la géographie, les sciences, l’art, le sport… Grâce à cette association émiratie, de nombreux ouvrages écrits et publiés un peu partout dans le monde (Etats-Unis, Asie, Europe…) seront traduits en arabe et distribués dans le monde arabe. Dans un premier temps, 100 ouvrages sont concernés. Ils ont d’ailleurs d’ores et déjà été sélectionnés et les travaux de traduction sont actuellement en cours. Par la suite, au fur et à mesure de l’accroissement des sources de financement, le nombre d’ouvrages traduits augmentera. Les professionnels du livre seront associés à cette initiative (éditeurs, traducteurs, auteurs et distributeurs). C’est ce qu’a indiqué Karim Nagy, chef exécutif de Kalima, à l’occasion d’une conférence de presse à Abu Dhabi mercredi dernier.«Le reste du monde bénéficie d’une richesse et d’une abondance d’œuvres locales et internationales. Or, dans la majorité des pays arabes, les chefs-d’oeuvre du monde littéraire et académique sont uniquement disponibles dans leur langue d’origine, ce qui les rend inaccessibles pour beaucoup de lecteurs», a-t-il souligné. A noter que les 100 livres sélectionnés existent aujourd’hui en 16 langues différentes. Les ouvrages en anglais sont au nombre de 52, ceux en français sont au nombre de dix. Neuf sont publiés en allemand, 7 en latin, 4 en grec ancien, 3 en vieux anglais, 2 en italien, 2 en japonais, 2 en mandarin chinois. Les autres viennent d’autres pays européens. Pour cette première année d’existence de Kalima, 32 ouvrages sont des titres littéraires, avec des auteurs tels Albert Camus, George Eliot, Nadine Gordimer… 25 traitent de thèmes scientifiques (Albert Einstein, Stephen Hawking’s…), 13 sont des livres de droit, 11 traitent de psychologie et de philosophie (Jacques Lacan et Spinoza, entre autres), 10 sont des livres d’histoire et de géographie. Enfin, les 10 restants traitent d’art, de sport, de loisirs… Six livres sont déjà presque entièrement traduits et seront mis sur le marché très prochainement. Il s’agit des ouvrages suivants: «The Sign» de Umberto Eco, «The halo effect» de Phil Rosenzweig, «The future of human nature» de Jurgen Habermas, «a briefer history of time» de Stephen Hawking, «Kafka on the shore» de Haruki Murakami, et «The Arab roots of capitalism» de Gene Heck.


Fondation de traduction

CRÉÉE le 14 octobre 2005, The Abu Dhabi Authority for Culture and Heritage (ADACH) est une institution gouvernementale, dont la mission est de sauvegarder, conserver et promouvoir l’héritage et la culture de Abu Dhabi. L’association a été fondée par Karim Nagy, aujourd’hui chef exécutif de Kalima. Ce businessman basé à Abu Dhabi est collectionneur de livres et passionné de lecture. Le projet Kalima est lancé en collaboration avec Jumaa Abdullah Al Qubaisi, directeur de Abu Dhabi Book fair (foire aux livres). A terme, l’objectif de Kalima est de devenir la plus grande fondation de traduction en arabe. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc