×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Jurisprudence: 500 règles de la Cour Suprême sur CD-Rom

    Par L'Economiste | Edition N°:464 Le 16/03/1999 | Partager

    · Des juristes et un informaticien créent des logiciels
    · Objectif, faciliter la recherche et la communication entre juristes
    · 4 CD-Rom disponibles et d'autres projets dans les cartons


    Abdelhamid El Abdellaoui, un mordu d'informatique, vient de mettre sur le marché un logiciel en arabe regroupant 500 règles de la jurisprudence de la Cour Suprême émises de 1958 à 1997. Ce travail a été fait en concertation avec 13 juristes. "Les juges, les avocats, les responsables de services de contentieux et les étudiants ont maintenant à leur disposition une base de données qui leur épargnera une recherche prolongée", affirme M. El Abdellaoui qui est en même temps directeur d'un bureau d'études, enquête et développement à Fès.
    L'utilisateur de ce logiciel pourra accéder à un tableau de révision en trois colonnes qui contient trois types d'indexation: par sujet, par numéro de décision et par date. En cliquant sur une case de ces colonnes, les mots-clés de la décision s'affichent. Ce qui permet à l'utilisateur de connaître s'il s'agit ou pas de la décision recherchée. Pour contrecarrer le piratage, M. Abdellaoui a greffé sur le logiciel la photo de l'utilisateur qui s'affiche une fois le logiciel activé. Le produit est sur le marché au prix de 700 DH HT. Les réalisations de l'informaticien ne s'arrêtent pas là. "Son sac à logiciels" contient d'autres produits. Un logiciel regroupant les textes de loi de 13 codes est également en vente au prix de 1.200 DH HT. "Il épargne aux juristes une longue recherche dans les rayons des bibliothèques", affirme M. El Abdellaoui. L'utilisateur peut lui-même mettre à jour les données que contient son logiciel ou recevoir l'actualisation du bureau d'études au prix de 350 DH HT par an.
    Ce n'est pas tout. Depuis deux semaines, l'informaticien s'attelle à la conception du catalogue électronique de l'Ordre des Avocats de Casablanca. Le catalogue, en cours de finalisation, regroupe les fiches techniques de 2.296 avocats.
    "Il est avant tout un moyen de communication entre les avocats de la ville. La plupart d'entre eux ne se connaissent pas", affirme M. El Abdellaoui.
    Ces derniers peuvent également gérer leur cabinet grâce à un logiciel qui trace l'évolution des dossiers de leurs clients du dépôt du dossier à leur jugement. Pour ceux qui ont des lacunes d'organisation, un agenda est également disponible.
    L'informaticien ne cache pas ses ambitions quant à la réalisation d'autres projets, mais il n'est pas prêt, pour l'instant, à révéler ses petits secrets.

    Nadia LAMLILI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc