×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Judaïsme au Maroc: Une réaction d’Assaraf

Par L'Economiste | Edition N°:2057 Le 05/07/2005 | Partager

Dans votre numéro de mercredi 18 mai 2005, vous avez publié une interview que j’ai accordée à votre correspondante à Marrakech, sous le titre: “Le judaïsme au Maroc vu autrement”. Hormis deux erreurs factuelles, dont votre journaliste a bien voulu convenir, je n’ai rien à redire de la manière dont elle a retranscrit mes propos.Reste que cette interview est publiée, accompagnée de l’encadré, “Epoque Balafrej”, rapportant une déclaration que je n’ai pas pu faire.D’autant que la lecture de mon dernier ouvrage démontre en effet que cette déclaration me cause un préjudice considérable. Elle laisse entendre que je défendrais l’idée selon laquelle les Juifs du Maroc auraient été chassés par les monarques et gouvernements successifs, pendant toute leur histoire ou au lendemain de l’indépendance.Les longues pages que je consacre à l’attitude envers les sujets juifs de leurs Majestés Mohammed V, Hassan II, Mohammed VI s’inscrivent totalement en faux contre une vision singulièrement réductrice, très idéologiquement connotée.Elle tend à dissimuler les responsabilités qu’ont pu avoir, contre l’attitude même du Palais, dans l’exode des Juifs du Maroc, certaines formations et certains leaders politiques. (…)Pourquoi les Juifs sont-ils partis du pays dont, eux et leurs ancêtres, étaient originaires et dont ils ont soutenu la cause en bien des domaines? Il suffit de lire la troisième partie de mon livre pour connaître la réponse.Quoi qu’il en soit, les Juifs originaires du Maroc ne cessent de manifester leur reconnaissance à SM Mohammed V pour son attitude courageuse sous Vichy, qui lui valut le titre de “juste des Nations”. A SM Hassan II pour son inlassable participation à la recherche d’une paix juste et durable au Proche-Orient et à SM Mohammed VI pour sa détermination de poursuivre l’œuvre entreprise par la monarchie alaouite.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc