×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Joël de Rosnay en conférence: Gérer le chaos

Par L'Economiste | Edition N°:322 Le 19/03/1998 | Partager

Le CRED de LMS Conseil reçoit cette semaine Joël de Rosnay pour un séminaire fermé d'une journée, le 18 et pour une conférence publique unique le 19 mars. Sujet: Le pouvoir et l'organisation.


Devant un monde complexe, comme peuvent l'être l'entreprise ou un Etat dans son environnement, il y a deux choix: ou bien l'on cherche à réduire l'environ-nement et l'entreprise à des sous-entités, jusqu'à la taille de l'individu, dont on planifie strictement l'action, ou bien on laisse libre ces individus, mais en les abreuvant d'informations sur leur environnement de manière à ce qu'ils décident seuls de ce qu'ils vont faire ou ne pas faire. En fait, le choix n'en est pas un, puisque seule la deuxième voie est techniquement possible. En effet, précisément à cause de la complexité, l'organisa-tion et la planification des actions requiert tant de planificateurs que l'action devient non rentable. Ce n'est là qu'un des arguments qui détruisent la manière pyramidale de concevoir l'organisation. Pour Joël de Rosnay il y en a d'autres.

Avec son "Macroscope"(1), instrument pour observer et analyser les systèmes complexes, dont l'entreprise ou l'Etat et leur environnement, le chercheur-philosophe-scientique français propose près d'une vingtaine d'années plus tard de rénover l'approche du pouvoir et de l'organisation. Son ouvrage «l'Homme symbiotique» (première édition au Seuil 1995) s'appuie sur les possibilités apportées par le Macroscope, dont une version, l'ordinateur, et s'est répandue à la surface de la Terre depuis la rédaction du premier livre. Mais l'auteur va un peu plus loin en utilisant davantage les dévelop-pements de la "théorie du Chaos". Précision nécessaire: la théorie du chaos, qui n'est pas du tout une dérivée de l'anarchie, est un ensemble de développements scientifiques qui viennent de la physique et des mathématiques. Les premières descriptions ont maintenant plus de cent ans et concernaient le déplacement aléatoire de grains de pollen dans un liquide: on ne peut pas savoir quel parcours ils vont avoir si bien que des chercheurs ont même avancé l'hypothèse que ces grains avaient peut-être une volonté de se déplacer. Il n'en était rien, évidement. Simplement, les grains sont frappés par des électrons, au hasard, qui les poussent de quelques millimètres dans un sens, puis dans un autre, puis encore dans un autre. Aujourd'hui cette branche de la théorie du chaos sert pour observer... les cours des devises, lesquels sont frappés par diverses informations et bougent dans des sens difficilement prévisibles, mais toujours logiques. Beaucoup d'autres développements contemporains de l'analyse écono-mique et du management découlent de l'application de la théorie du chaos. Elle commence aussi à toucher l'analyse politique dans la branche des relations de pouvoirs.

Joël de Rosnay résume l'apport de cette théorie: "Nous travaillons sans plan d'ensemble, sans intention réelle, de manière chaotique à la construction d'un édifice qui nous dépasse". Puis il propose d'inclure un moteur négligé de l'action humaine, l'intelligence, aux côtés de moteurs comme le plaisir, le pouvoir, la peur ou la contrainte. Mais passer de l'organisation hiérarchique à la reconnaissance de la complexité n'est déjà pas simple pour les Etats. Qu'est-ce donc pour les entreprises...!?


(1) Cf L'Economiste du 12 mars 1998, pour la présentation de cet ancien ouvrage de M. Joël de Rosnay.


Une série de conférences chez le CRED



Avec le soutien de la RAM et de L'Economiste, le Centre d'Etudes et de Recherches des Dirigeants, fondé par M. Mezouar de LMS Conseil, a invité M. Joël de Rosnay pour deux interventions. La première a concerné un séminaire d'une journée le 18 mars, dans les locaux de la RAM. Le séminaire était axé sur l'entreprise devant les développements techniques contemporains. La deuxième intervention est publique, le jeudi 19 mars au Royal Mansour de Casablanca, de 18 à 21h.
Le Centre de Recherches et d'Etudes des Dirigeants a été créé par LMS Conseil, sur l'impulsion de son fondateur M. Mezouar (Cf Les Cahiers du Management de juin 1997, livrés avec l'édition de L'Economiste du 5 juin 1997). Ce Centre sert de lieu de débats et d'investigations sur les nouveaux instruments du management. M. de Rosnay est le premier conférencier d'une série qui doit s'étendre jusqu'à la fin 1998.

Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc