×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Israël rejette l’initiative de paix arabe

    Par L'Economiste | Edition N°:2476 Le 02/03/2007 | Partager

    LA ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a affirmé que son pays ne pouvait accepter l’initiative de paix arabe «dans sa forme actuelle», dans une rare interview publiée le 1er mars par un journal palestinien. Livni a affirmé au quotidien Al-Ayyam de Ramallah qu’en adoptant ce plan, proposé par le dirigeant saoudien Abdallah, les pays arabes y avaient introduit de nouvelles clauses concernant le sort des réfugiés palestiniens qui le rendent «impossible à accepter dans sa forme actuelle». Adoptée par la Ligue arabe lors d’un sommet à Beyrouth en 2002, l’initiative de paix arabe prévoit la normalisation des relations des pays arabes avec Israël, en échange d’un retrait israélien total des territoires arabes occupés depuis 1967 et l’établissement d’un Etat palestinien. «L’idée d’établir de pleines relations diplomatiques entre Israël et les pays arabes fait partie de nos ambitions. Nous croyons aussi que nous faisons face à de nouvelles menaces dans la région car l’Iran constitue une menace non seulement pour Israël mais aussi pour les pays arabes modérés. Je pense que nous avons un objectif commun et que nos divergences s’amenuisent», a dit Livni.Les déclarations de Livni interviennent au moment où l’armée israélienne, poursuivant une vaste opération militaire lancée à Naplouse, a pris d’assaut le 1er mars un immeuble résidentiel de cette ville de Cisjordanie, apparemment à la recherche d’activistes palestiniens.Le 28 février, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, avait déclaré, lors de sa visite officielle au Soudan, que «les sionistes sont l’incarnation réelle de Satan», a rapporté Irna, l’agence officielle iranienne.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc