×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Irrigation: Maghreb Tube et Lindsay International associés autour du pivot Zimmatic

    Par L'Economiste | Edition N°:157 Le 08/12/1994 | Partager

    L'agriculture irriguée prend de plus en plus d'importance au Maroc. Le pivot, jusqu'à présent faiblement utilisé, pourrait gagner du terrain, particulièrement avec la location des terres agricoles réservées à ce système. Le point sur la technique.

    Dans les zones arides et semi-arides caractérisées par une mauvaise distribution des précipitations dans le temps et dans l'espace, l'irrigation est l'un des moyens essentiels pour stabiliser les rendements à un niveau assez élevé, notamment en matière de céréaliculture. Cette technique culturale prend de plus en plus d'importance dans le pays. Avec le Programme national d'irrigation 1993-2000, le Ministère de l'Agriculture s'est fixé pour objectif d'atteindre à terme un peu plus d'un million d'hectares irrigués.

    Différentes techniques sont pratiquées en matière d'irrigation: le gravitaire et l'aspersion scindée en plusieurs systèmes. Il s'agit de l'aspersion non mécanisée et du système mécanisé composé du pivot, de l'enrouleur à canon et de l'enrouleur à rampe. Le pivot, qui ne couvre que près de 22.000 ha pour une superficie totale de 880.000 ha irrigués, devrait connaître une certaine impulsion grâce à la mise en location par les pouvoirs publics de 25.000 ha devant être irrigués par ce système. C'est dans un tel contexte que Maghreb Tubes et la société américaine Lindsay International s'associent pour pousser les ventes du centre-pivot Zimmatic (fabriqué par Lindsay) qui ne représente encore que 16% du marché.

    Débit et pression bien définis

    "Le centre-pivot est un système d'arrosage par aspersion formé d'une grande rampe munie d'asperseurs et supportée par des tours, l'ensemble tournant autour d'un pivot fixe", explique M. Mohamed EL Ouahabi, chargé de l'étude et du suivi des réalisations des projet d'irrigation par centre-pivot à Maghreb Tubes.

    Le pivot correspond à la partie fixe de la machine et localisé au centre du cercle irrigué. Il est formé d'un tuyau vertical d'alimentation de la rampe d'une hauteur de 2,8 à 3,6 m et de diamètre compris entre 172 et 254 mm. M. Ouahabi souligne en outre que ce pivot central est soumis à d'importants efforts lorsque la rampe tourne. Pour cette raison, "il est placé et ancré sur un massif en béton armé", abstraction faite des pivots déplaçables. Il ajoute que la connexion hydraulique du pivot à la conduite d'alimentation porte très souvent, outre les organes de protection (soupapes et ventouses), un compteur volumétrique, généralement installé au pied du pivot et indiquant le débit instantané ainsi que le cumul des volumes d'eau délivrés. La pression en tête du système est mesurée par un manomètre placé soit sur la colonne montante de la rampe, soit en tête de rampe. Celle-ci constitue la partie mobile du système qui porte les organes d'arrosage situés à 3,5 m de hauteur. Des cannes de descente peuvent être ajoutée afin de réduire la hauteur et éviter les déportations des jets provoquées par le vent.

    M. Ouahabi insiste sur le fait que les organes d'arrosage disposés sur la rampe ont un débit et une pression bien définis, et distants selon des intervalles déterminés (constants ou variables). "Cette distribution de débit et de pression sur la rampe constitue la carte de busage", explique-t-il. Chaque système pivot est ainsi particularisé par cette carte qui définit le débit, la pression, le type et la taille de chaque buse ainsi que la distance qui la sépare du pivot.

    Une durée de vie de 10 à 12 ans

    Les tours représentent les éléments moteurs de la rampe. Elles sont généralement réalisées avec de l'acier galvanisé et ont une forme triangulaire reposant sur deux roues. La propulsion de ces tours est assurée par des motoréductrices étanches placées au niveau des roues. En ce qui concerne la longueur des travées, elle est fonction des problèmes de résistance mécanique et de la charge des roues que peut supporter un terrain mouillé. Cette longueur varie généralement entre 30 et 70 m.

    Il est noté que la liaison rampe-pivot est effectuée par un coude de raccordement étanche permettant la rotation du premier autour du second. Cette relais est complétée par un collecteur à balai qui assure les relais électriques entre la partie fixe et la partie tournante de l'appareil.

    Le contrôle du fonctionnement de la machine s'effectue à partir d'une armoire de commande installée au niveau du pivot.

    Pour M. El Ouahabi, cette technique présente des avantages supérieurs aux autres en matière d'économie d'eau et d'énergie. S'y ajoute un coût d'installation moins important, relativisé par les ressources en eau et la position du puits d'alimentation. Cette technique s'applique entre autre à la céréaliculture, au maraîchage, à la production de fourrages et de canne à sucre. La durée de vie d'un pivot est de l'ordre de 10 à 12 ans. L'entretien reste cependant essentiel.

    Le pivot Zimmatic

    EN association avec Maghreb Tube, Lindsay International attaque le marché marocain de l'irrigation par pivot avec sa gamme Zimmatic. Ce partenariat a été initié par l'AMI (Agribusiness Marketing Investissement), un organisme américain dont la mission est de faciliter les exportations de produits agro-alimentaires. Dans une première étape, Maghreb Tubes se chargera de la distribution de pivots Zimmatic avant de passer à la production. Un séminaire de présentation, marqué par la présence du président de la société américaine, est prévu pour le 13 décembre à Casablanca. Il est à préciser que cette marque est déjà commercialisée au Maroc depuis plusieurs années. La part de marché reste cependant en dessous de celle de Valmont, un de ses principaux concurrents. Lindsay espère ainsi renforcer sa position grâce à une politique commerciale plus musclée menée par son partenaire marocain déjà bien expérimenté dans le domaine agricole. Actuellement, elle revendique 60% du marché mondial des pivots et signale une présence dans une cinquantaine de pays. L'entreprise américaine souligne que le Zimmatic permet d'irriguer plusieurs types de cultures dont la maïs, le blé, le riz, le coton et les primeurs. Il est aussi précisé que chaque système est fabriqué de manière à s'adapter au climat, à la topographie et aux conditions culturales de chaque champ et de chaque projet. Maints avantages sont annoncés. Ils concernent notamment: - la simplification de la gestion de l'irrigation; dans ce cas une personne peut gérer jusqu'à 10 à 12 systèmes sur 500 à 1.500 ha, contrairement à une personne pour 100 à 250 ha en gravitaire. ;

    - la possibilité d'adapter, au quotidien, les doses d'irrigation aux besoins exacts des cultures pendant toute la saison;

    - l'économie d'eau et d'énergie;

    - la facilité d'injection des engrais, herbicides, certains insecticides, tout en gardant une uniformité d'application bien meilleure qu'avec toute autre méthode;

    - l'augmentation des rendements.

    Le Zimmatic est présenté en plusieurs versions. Il existe des pivots fixes constitués d'un centre fixe, la rampe tournant autour, le système corner pour irriguer les coins et les linéaires qui se déplacent le long de la parcelle à irriguer. S'y ajoute le déplaçable alimenté par canal (un canal creusé le long de la longueur de la parcelle à partir de laquelle est installée une station de pompage pour alimenter la rampe). Il est conçu pour apporter une irrigation d'appoint.

    A.D.N.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc