×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Inwi: Offensive sur le postpayé en décembre

Par L'Economiste | Edition N°:3316 Le 09/07/2010 | Partager

. Après le prépayé, l’opérateur s’attaque aux abonnements. Un million de nouveaux consommateurs sur le GSM, depuis février. Création d’une direction Expérience Client«Tous les indicateurs sont au vert. Au début, on tablait sur 500.000 clients, quatre mois plus tard on a le double. Ce qui nous conforte dans notre stratégie», déclare Frederic Debord, directeur général de Inwi. Debord qui affichait la mine des grands jours lors de sa rencontre avec les représentants de la presse, jeudi 8 juillet, a mis en avant la pertinence des choix opérés par son entreprise sur le segment de la téléphonie mobile. Résultat, un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de DH au premier semestre, soit une croissance de 24%. «Et un ebitda qui sort enfin la tête de l’eau», ajoute Debord. Ce dernier est de 21 millions de DH contre -182 millions de DH, un an auparavant. Lancée le 23 février dernier, la marque Inwi a tout de suite fait monter la tension chez les concurrents. D’abord, la campagne de communication dans laquelle l’opérateur a misé 60 millions de DH et qui avait pour but de «rompre avec le passé». Ensuite, une offre alléchante. Une facturation à la seconde, dès la première seconde et vers tous les opérateurs, qui propose au client de ne payer que ce qu’il a consommé. En clair, toute minute entamée n’est pas due entièrement, contrairement à la tendance du marché. «Ce qui donne une baisse de 25 à 35% pour le consommateur», est-il indiqué. S’ajoute la possibilité d’appeler aux mêmes tarifs vers les autres opérateurs (Maroc Telecom et Méditel) 24 h/24 et 7 jours sur 7. Aussitôt Meditel a répliqué en publiant sa grille tarifaire pour le prépayé pour montrer « qu’ils ne sont pas plus cher» (cf.www.leconomiste.com). Depuis février, la stratégie commerciale de Inwi a été minutieusement orchestrée pour grignoter le plus de parts de marché à la concurrence. C’est sur le segment du parc prépayé que l’offensive a été lancée. Ce parc représente à lui seul, 24 millions de clients, soit 95% du marché.Un marché, toutefois, dominé par Maroc Telecom. Mais Inwi a les dents longues. En proposant «une marque GSM globale», l’opérateur veut «révolutionner les habitudes». D’autant plus que le potentiel au Maroc est énorme: «le Marocain consomme à peine 60 mn/mois contre 180 mn en Algérie», explique le DG de Inwi.

Rétablir la confiance
Ce concept qui s’appliquera non seulement au prépayé mais à tous les services de Inwi. Et notamment à Bayn (plus de 62% de parts de marché) qui reste «toujours un produit phare», selon Debord. D’ailleurs, le troisième opérateur attend un chiffre d’affaires de 1 milliard de DH sur ce segment, en 2010. A la fin de l’année, l’opérateur annonce une grosse opération sur le postpayé. La concurrence est prévenue. Pour y arriver, Inwi mise sur le client. Un client qui vit une crise de confiance et qu’il faut rassurer. Comment? «En simplifiant les produits et plus de transparence sur les tarifs», répond Debord. Le client, c’est «le point-clé» sur lequel les efforts vont porter. C’est dans ce sens qu’a été créée la direction Expérience Client. Sa mission: être à l’écoute du client et répondre à ses attentes. Pour lui, le régulateur doit sérieusement réfléchir sur l’assainissement des promotions et des coûts de communication. Chez Inwi, on veut aussi en finir avec la «génération bipeurs», un phénomène que Debord impute à cette crise de confiance des usagers. Ces bipeurs sont estimés à 70 % des utilisateurs. Sur le plan investissement, 400 millions de DH ont été injectés cette année pour l’amélioration du réseau, son extension et son entretien. En plus des 800 millions de DH en 2009. Fatima EL OUAFI
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc