×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Investissements: La Chine plus attractive que les USA

Par L'Economiste | Edition N°:2559 Le 29/06/2007 | Partager

. Ils étaient à égalité en 2006, selon Ernst & YoungLa Chine est le pays le plus attractif pour les investisseurs, qui sont 48% à la choisir, devançant largement les Etats-Unis, qui ne récoltent que 33% de leurs faveurs, alors que les deux pays étaient encore à égalité en 2006, selon le baromètre du cabinet d’audit Ernst  & Young publié jeudi 28 juin. En 2006, Chine et Etats-Unis étaient arrivés à égalité en tête du baromètre, avec 41% des faveurs des investisseurs. En 2007, l’Inde se classe en 3e position, avec 26% contre 18% en 2006, devançant l’Allemagne, qui reste à 18%, la Russie (12%), le Royaume-Uni (11%) et la Pologne (11%). La France et l’Espagne ne figurent plus dans le top 10 des pays préférés des investisseurs, remplacés par des pays d’Europe centrale et orientale. Par zone géographique, l’Europe occidentale reste en tête, à 55%, mais voit son attractivté reculer de 13 points par rapport au baromètre 2006. L’Europe centrale cède sa deuxième place à la Chine. La zone Etats-Unis/Canada cède 10 points d’attractivité et recule à la quatrième place. Les investissements en Europe proviennent en premier lieu des Etats-Unis (28%), puis d’Allemagne (12,7%) et du Royaume-Uni (6,8%). En nombre d’implantations, c’est le Royaume-Uni qui arrive en tête, suivi par la France, l’Allemagne et l’Espagne. En termes de créations d’emplois liées aux investissements étrangers en Europe, l’année 2006 marque une augmentation notable, avec 211.373 emplois crées, en progression de 8,3%. La Pologne reste leader dans ce domaine avec 31.115 nouveaux emplois, devant le Royaume-Uni et la France, en léger recul. A noter que le baromètre Ernst & Young a été réalisé avec le concours de l’institut de sondage CSA, auprès de 809 décideurs internationaux interrogés par téléphone, en février et mars 2007. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc