×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Economie

Investissements: L’Espagne affûte ses armes

Par L'Economiste | Edition N°:2496 Le 30/03/2007 | Partager

. Le Maroc accapare la moitié des investissements directs espagnols en Afrique. Des mesures d’encouragement mises en placeInvestir au Maroc devient de plus en plus facile pour les Espagnols. Les autorités ibériques, conscientes de l’intérêt du Maroc, n’hésitent pas à mettre le paquet pour aider les entreprises désirant s’y installer. «L’Espagne dispose même d’un plan spécifique dédié au Maroc», souligne Enrique Verdeguer Puig, conseiller économique à l’ambassade d’Espagne à Rabat, à l’occasion d’une journée d’information organisée mardi dernier par la Chambre de commerce espagnole de Tanger (Cecit). De fait, le Maroc est son partenaire commercial le plus important de la région. Il est le premier marché pour les exportateurs espagnols en Afrique, avec plus du tiers du total pour le continent noir. Il est en outre le 11e client espagnol au niveau mondial, le 4e si l’on exclut l’Europe avec 1,5% du total des échanges. Le Royaume accapare aussi plus de la moitié des investissements ibériques en Afrique, preuve de la confiance des décideurs espagnols. Au niveau des investissements, l’Espagne talonne de près la France. Par ailleurs, l’investissement réalisé dans la Tanger Free Zone (TFZ) en 2006 est de 614 millions de DH, soit 18% du total réalisé sur l’ensemble de la région. Ce chiffre sera certainement revu à la hausse en 2007. Les entreprises espagnoles participent aussi avec près de 4.677 emplois, soit près de 17% du total des emplois prévus dans la TFZ. Pour le responsable espagnol, le marché marocain est apprécié, vu son rendement supérieur à celui d’autres marchés, plus mûrs. Mais ce sont les ressources naturelles dont dispose le Maroc qui attirent le plus les opérateurs, notamment les ressources halieutiques et éoliennes.  En effet, ces derniers veulent augmenter leur crédit CO2 dans le cadre des dispositions du Protocole de Kyoto. Le projet d’éolienne de Tanger en est un bel exemple.  «L’Espagne espère maintenir sa position sur le marché marocain», affirme Puig. C’est pourquoi celle-ci a mis en place au Maroc un grand réseau de bureaux économiques dont le rôle est d’aiguiller et d’informer les opérateurs. En matière de promotion, l’action est intense. L’Espagne organise au Maroc depuis 2000 une série de conférences sur l’investissement, à Casablanca et à Tanger. L’édition 2007 est prévue les 2 et 3 juillet prochains à Tanger. Enfin, un site Internet sera lancé au mois de mai avec des informations en arabe sur les opportunités d’investissement et les aides à l’export.


Mécanismes d’aide

L’Espagne met à la disposition des investisseurs voulant investir au Maroc divers outils et lignes de financement. Trois types d’instruments - Prospinver, Papi et Pidinver - permettent de financer les premiers contacts et l’installation de l’entreprise. L’Espagne propose aussi un fonds pour l’appui au développement. A noter que ce dernier a octroyé 100 millions d’euros au projet de parc éolien de Tanger pour 100 millions d’euros (1,2 milliard de DH).   Enfin, l’une des réussites espagnoles reste le programme de conversion de la dette. Ce dernier, doté de près de 50 millions d’euros (560 millions de DH), a déjà permis de financer la remise à niveau du réseau d’assainissement de plusieurs bourgades dans le nord du Maroc.Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc