×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Introduction en Bourse
Tout est fait pour décourager les petits porteurs!

Par L'Economiste | Edition N°:3179 Le 28/12/2009 | Partager

. Beaucoup de mécanismes malsains sur le marché . L’efficacité des mesures d’assainissement se fait attendre C’EST un check-up de quinze années de Bourse que vient d’établir la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère des Finances. Cette étude, qui s’est focalisée sur les différentes introductions et leur effet sur l’activité de la Bourse, a également analysé leurs résultats techniques entre 2005 et 2008. Si la Bourse a réussi à attirer un nombre important d’investisseurs, il n’en reste pas moins que l’engouement vers les opérations d’introduction a créé des mécanismes de souscription malsains de la part de certains souscripteurs avides de gain rapide. Ce qui, de l’avis des auteurs de l’étude, a conduit à des taux dérisoires de satisfaction de la demande des investisseurs, en particulier les personnes physiques. Une situation qui risque de les éloigner de la Bourse, met en garde la DEPF qui recommande un renforcement des prérogatives du CDVM.

Bug informatique
Entre 2005 et 2008, le taux de satisfaction de la demande s’est affaibli. Le taux moyen global est passé de 4,6% en 2005 à 0,9% en 2007 avant de s’améliorer en 2008 pour s’établir à 4,3%. Depuis 2008, et surtout après le scandale du bug informatique, plusieurs mesures censées prévenir les irrégularités ont été adoptées dans l’urgence: l’abandon de la structure bicéphale de gestion de la Bourse et la promulgation d’un code déontologique pour analystes financiers. Toujours en 2008, de nouvelles mesures ont été mises en place et leur impact s’est fait sentir notamment sur le nombre moyen de souscriptions et d’actions demandées par opération. C’est le cas par exemple de l’interdiction des souscriptions pour le compte de tiers via des procurations, l’interdiction du recours au crédit levier dans certaines opérations et la réduction de la taille des syndicats de placement. Durant les quatre dernières années, le nombre de souscripteurs était sur un trend haussier passant de 17.271 en 2005 à 140.559 en 2008. Un pic de 421.094 est enregistré en 2007 avant l’amorce de la baisse en 2008. Par catégorie, les personnes physiques arrivent en tête. Elles représentent en moyenne 97,5% du total des souscripteurs dont l’écrasante majorité est constituée de Marocains résidents. Quant aux institutionnels, ils ont vu leur part dans le total des souscriptions baisser de 1,8% en 2006 à 0,6% en 2008 sous l’effet de l’important afflux des personnes physiques. Quant aux personnes morales, elles ont représenté en moyenne 1,6% des souscripteurs entre 2005 et 2008. A ce niveau, l’on note surtout la prédominance des personnes morales marocaines. Par ailleurs, la demande des souscriptions en actions est en augmentation. Elle est passée de 29,5 millions d’actions en 2005 à un pic de 781,7 millions d’actions en 2007 avant de baisser à 116,6 millions en 2008.K. M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc